Procès sur le massacre du 28 septembre 2009 : Le Général Ibrahima Baldé à la barre…

CONAKRY- C’est un témoin clef des évènements du 28 septembre 2009. Le Général à la retraite Ibrahima Baldé, ancien haut commandant de la gendarmerie nationale, comparait depuis ce mercredi 6 décembre 2023, en tant que témoin dans le procès sur les exactions de 2009, qui ont fait 157 morts, des milliers de blessés, une centaine de femmes violées, selon l’ONU.


Habillé en civil, le Général à la retraite explique qu’à la veille de la manifestation, une réunion avait été tenue au camp Alpha Yaya et qu’au cours de celle-ci, l’ordre avait été donné de caserner tous les militaires.

C’est seulement la police et la gendarmerie qui avaient reçu l’ordre d’opérer ce jour, selon l’officier à la retraite.  La consigne reçue a été d’empêcher les regroupements dans un premier temps les regroupements, et de les disperser dans un deuxième temps.

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, le Général Ibrahima poursuit sa déposition devant le juge Ibrahima Sory Bangoura et ses assesseurs.

Nous y reviendrons !

Africaguinee.com

Créé le 6 décembre 2023 15:53

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces