CRIEF : Souleymane Traoré, ex DG du FER, sera bientôt fixé sur son sort…

CONAKRY-Poursuivi pour « détournement présumé de deniers publics, enrichissement illicite, blanchiment de capitaux, corruption et surfacturation », l’ancien Directeur Général du Fonds d’Entretien Routier (FER), sera bientôt fixé sur son sort.

Son dossier a été mis en délibéré pour le 31 juillet 2023, par le président de la chambre de Jugement de la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF).

Le parquet de cette juridiction anti-corruption a requis ce lundi 17 juillet 2023 deux (2) ans d’emprisonnement dont un an assorti de sursis et une amande de 20 milliards GNF ce lundi 17 juillet 2023 contre l’ancien Directeur général du FER.

Lire aussi-Guinée : « Plus de 10 milliards Gnf trouvés dans les comptes de Souleymane Traoré », selon la Crief

Durant tout son procès, il a rejeté les charges qui pèsent contre lui.  Ce lundi, il a réitéré la même chose affirmant qu’il se remet à la sagesse de la Cour.

« J’ai travaillé toute ma vie pour me relever. Je sais que ce pays peut se faire du mal lui-même. Ma famille a été obligée il y a 30 ans de reprendre tout à zéro, peut-être  mes enfants seront obligés un jour.

Beaucoup de choses ont été dites qui sont des contrevérités. Il n’y a pas eu  80 milliards mais 85 milliards qui ont été payés, toutes les preuves sont au niveau du FER. J’ai acheté mon terrain depuis 2009, je suis dans ma maison depuis 2012 et ça n’a rien avoir avec le FER« , s’est défendu M. Traoré qui attend désormais le verdict dans deux semaines.

Affaire à suivre !

Oumar Bady Diallo 

Pour Africaguinee.com

Créé le 17 juillet 2023 20:26

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces