Air Guinée : « Cellou n’a rien fait…ce n’est pas lui qui a vendu l’avion», selon le Pr. Salifou Sylla

CONAKRY-Dans une longue interview accordée à Africaguinee.com, le Pr. Salifou Sylla, ancien ministre de la Justice s’est exprimé sur le dossier Air Guinée, objet d’une procédure judiciaire ouverte devant la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF). Cette affaire vieille de plus de 20 ans est toujours pendante devant cette juridiction anti-corruption mise en place par le Général Mamadi Doumbouya pour réprimer les délits financiers.

L’ancien facilitateur du dialogue politique inter guinéen ne fait pas dans la langue de bois. Pour lui, Cellou Dalein Diallo qui est cité dans le dossier « Air Guinée » n’a rien fait. « Ce n’est pas lui qui a vendu l’avion », a-t-il martelé. Il donne aussi son avis sur la CRIEF et son fonctionnement. Merci de suivi ci-dessous un extrait de l’entretien dont l’intégralité sera publiée très prochainement.

« Les affaires qui sont portées devant la CRIEF auraient pu être portées devant les juridictions ordinaires. On n’avait pas besoin de créer une Cour d’exception à l’image de la CRIEF.  Il n’était pas une nécessité absolue de mettre en place cette CRIEF puisque la justice avait la compétence de trancher toutes les affaires de corruption et autres. En créant la CRIEF, ils ont précisé quels sont les gens qui peuvent aller devant de cette Cour d’exception et quels sont montants qui sont concernés par la CRIEF, mais tout cela aurait pu être jugé par les autres tribunaux. La preuve, ce sont les magistrats qui étaient dans ces tribunaux qu’on a pris pour mettre à la CRIEF. Le problème est que ceux qu’on a amené devant la CRIEF, il y a des trucs un peu politiques dedans. Ça l’air de donner parfois l’impression d’un règlement de compte avec certaines personnes qu’on a arrêtées. Il y en a qui sont en détention depuis la création de la CRIEF, quand certaines décisions sont prises, elles sont remises en causes pour pouvoir garder les gens-là en prison. Donc, ça met mal à l’aise.

En plus, ceux qui ont été visés souvent sont des hommes qui ont exercé des responsabilités politiques et qui auraient pu être jugés par n’importe quel tribunal, mais non on a mis la CRIEF en place et les gens ont l’impression que cette CRIEF est mise en place pour viser certaines personnes (…). Quels sont ceux qui sont devant la CRIEF ? Essentiellement, ce sont d’anciens ministres, d’anciens responsables politiques, je ne dis pas qu’on les accuse à tort, non. Mais puisqu’ils sont là et qu’ils ont dit les raisons pour lesquelles ils sont amenés devant la CRIEF, alors il faut quand même que la justice puisse se dérouler normalement et de manière diligente et que cette justice ne soit pas là de manière perpétuelle. Tous ces gens sont là, on n’arrive pas à les juger jusqu’à présent. Quand la justice juge et ordonne la libération d’un d’entre eux, le procureur spécial dit non, il fait un autre recours et on le maintien (en détention ndlr). Alors là, ça interroge. Je ne disculpe pas les gens, je ne dis pas ce qu’on les reproche c’est faux mais, encore faut-il trancher parce qu’on ne peut pas les laisser indéfiniment là, sinon ça pose des problèmes. C’est le caractère particulier de ces gens-là qui importe.

A chaque fois qu’il y a des tribunaux exceptionnels, il faut s’en méfier un peu. Il faut analyser les circonstances dans lesquelles ces tribunaux sont mis en place, il faut voir quels sont ceux qui sont poursuivis devant ces tribunaux et voir comment ça va se faire. C’est le gros problème qui se pose. Alors quand on s’en sert également comme menace contre les opposants politiques, c’est pour cela que j’ai dit qu’il y a un problème. La procédure traine, combien de personnes sont en prison ? je ne dis pas qu’ils sont innocents, mais je dis simplement puisqu’ils sont censés avoir commis une infraction et qu’on est censé avoir les preuves contre eux alors on devrait les juger maintenant et dire ‘’vous avez fait ça et voici votre condamnation’’. Les procédures ne peuvent pas trainer indéfiniment comme ça. C’est pour cela que les gens peuvent sentir des arrières pensées politiques dans l’affaire. Les gens qu’on veut éliminer du circuit politique parfois on porte des accusations comme ça.

Je prends un cas précis, Air Guinée contre Cellou. Cellou n’a rien fait pour ce qui est d’Air Guinée. Ce n’est pas lui qui a vendu l’avion mais on persiste à agiter cet épouvantail contre lui. Ce n’est pas lui qui a vendu l’avion. Les règles en la matière, c’est le ministre des finances qui vendait les biens de l’Etat. Nous avons été membres du Gouvernement, même étant ministre tu n’avais pas dans ton département à faire (…), tout ce qui était des règles financières. C’était au ministère des finances. Je dis ça parce que là, celui qui a acheté l’avion, Mamadou Sylla, il a dit lui-même que Cellou n’était pas concerné, il a dit lui-même que Cellou avait même refusé qu’on le vende cet avion, il l’a dit mais on persiste à dire garder cette accusation. Là ce n’est pas normal, c’est une utilisation d’une affaire. Il n’a pas vendu (l’avion ndlr), il s’est même opposé (à la vente de l’avion ndlr), Mamadou Sylla a dit que c’est le président de la république (feu Général Lansana Conté ndlr) qui avait convoqué Cellou Dalein pour lui dire qu’on va vendre l’avion là à Mamadou Sylla et Cellou Dalein n’était pas d’accord. Celui qui a acheté l’avion c’est lui qui dit tout ça, il dit que ‘’Cellou n’était pas concerné, ça s’est passé entre moi et le ministère des finances’’. Mais on dit non. Donc, il faut trouver un argument pour faire quelque chose à ce monsieur-là (Cellou Dalein Diallo ndlr) et là ce n’est pas normal. C’est pour cela que quand vous avez ces utilisations pareilles de la justice, ça pose d’énormes problèmes. Alors je crois que la CRIEF a intérêt à être à la hauteur des espoirs qui avaient été mis à sa création. Mais je ne suis pas convaincu que jusqu’à présent elle ait démontré sa capacité à assumer ces espoirs ».

A suivre!

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le 27 avril 2024 15:08

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_