Mise en place des délégations spéciales : Les autorités passent à la vitesse supérieure…

CONAKRY-Les autorités de la Transition sont passées à la vitesse supérieure pour accélérer la mise en place des délégations spéciales à la tête des communes rurales et urbaines. Au sein de la classe politique, le débat sur ce sujet qui divise fait rage. Si certains acteurs sont favorables, d’autres en revanche affichent une opposition ferme.


C’est dans ce contexte où selon nos informations, le ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation dirigé par Mory Condé a adressé une note verbale le 23 janvier dernier à tous les Gouverneurs de régions ainsi qu’aux préfets, à l’effet de remonter en toute urgence les listes des membres devant composer les délégations spéciales par commune. Au plus tard le 25 janvier.

La liste de chaque commune sera constituée ainsi qu’il suit : cinq (05) représentants société civile, cinq (05) représentants de la jeunesse, cinq (05) représentants des femmes, cinq (05) représentants des fonctionnaires à la retraite, cinq (05) représentants des leaders religieux.

Des critères à remplir…

Toute personne désignée pour composer la liste de la délégation spéciale doit remplir critères ci-après :  Être nationalité guinéenne, être résident permanent dans commune concernée, ne pas être membre du conseil communal en exercice, avoir un casier judiciaire vierge, être d’une bonne probité morale, jouir de toutes ses facultés mentales, savoir lire et écrire et être âgé de 21 ans au moins.

A suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le 28 janvier 2024 08:46

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , , ,

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

Logo UNICEF