Mali : Après les partis politiques, le régime militaire s’en prend aux médias…

Colonel Assimi Goita président de la transition malienne

BAMAKO – Que se passe-t-il au Mali ?

Après avoir suspendu, mercredi 10 avril 2024, les activités des partis politiques, le régime militaire s’en prend aux médias.

Les autorités maliennes somment désormais les –radios, télés, journaux écrits et en ligne- à arrêter toute diffusion et publication des activités de ces entités.

Suite à l’adoption du décret numéro 2024-0230/PT-RM du 10 avril 2024 portant suspension des activités des partis politiques et des activités à caractère politique des associations, la Haute Autorité de la Communication (HAC) invite tous les médias (radios, télés, journaux écrits et en ligne) à arrêter toute diffusion et publication des activités des partis politiques et des activités à caractère politique des associations”, a indiqué ce jeudi 11 avril Gaoussou Coulibaly, président de la Haute Autorité de Communication (HAC) dans un communiqué.

Le Mali est dirigé par un régime militaire, avec à sa tête le Colonel Assimi Goïta, depuis août 2019.

Ce pays voisin de la Guinée est secoué par une crise multiforme depuis 2012. Le processus du retour à l’ordre constitutionnel est repoussé sine-die.

Africaguinee.com

Créé le 11 avril 2024 11:30

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces