Législatives : De la “cacophonie“ au sein de la commission de centralisation de Matoto

commission_national

CONAKRY- Rien ne va plus au niveau de la commission administrative de centralisation des votes de la commune de Matoto, dernière circonscription électorale dont les résultats ne sont pas encore connus, deux semaine après la tenue du scrutin législatif en Guinée.

En effet, les membres de cette commission ne s’accorderaient plus sur la personne de leur président, Victor Haba, soupçonné de vouloir ‘’substituer des procès verbaux’’.

Selon un membre de la commission, « alors que les membres de la commission de centralisation étaient en pause déjeuner, monsieur Victor Haba, étant le seul détenteur de la clé de la salle de centralisation, a profité vendredi matin de ce temps pour prendre PV supposés être disparus, il les a pris pour profiter aller vers la mairie. Comme on a mis, au nom de l’opposition une équipe de garde, les enfants l’ont arrêté et l’on trouvé avec les enveloppes. Après, les jeunes ont voulu le lyncher. Il a dit qu’il a reçu des menaces. C’est archi faux », s’insurge le membre   de la commission de centralisation ayant requis l’anonymat.

C’est après cet incident que les responsables de la CENI et du gouvernement se sont mobilisés pour voir dans quelles conditions résoudre cette crise.

Après une concertation avec les responsables de la commission, il a été promis que le président de la cour suprême serait informé de la situation pour voir dans quelle cadre remplacer monsieur Victor Haba.

Interrogé, un autre membre de la commission désespéré, se demande sur quelle base le président de la commission sera remplacé. « On n’a aucun espoir si on doit reprendre le comptage à zéro, ou s’il faut mobiliser les chiffres qui se trouvent dans le registre  qui a été contesté par rapport aux procès verbaux ».

Un autre renchérit, « les Rpgistes sont hermétiques, ils ne veulent pas qu’il y ait un autre recours en dehors de l’idée de remplacer le président de la commission de centralisation et de reprendre le comptage à zéro ».  

Pour l’heure, les travaux sont arrêtés, les membres de la commission de centralisation attendent tous dans la cours, la décision de la cour suprême quant à l’idée de remplacer Victor Haba comme président de la commission de centralisation.

 En plus de cette demande de remplaçant, on nous signale la démission d’un membre de la commission de centralisation qui est issu de l’administration, dont on ignore pour l’heure le nom.

A suivre !

  Aliou BM Diallo
   Pour Africaguinee.com
   (+224) 664 93 46 24

 

Créé le 13 octobre 2013 11:30

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces