Incendie à Kindia : Le cri de cœur des sinistrés qui ont tout perdu…

KINDIA-Nous venons d’en savoir davantage sur l’incendie qui s’est déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi 04 avril 2024 au quartier Manquepas dans le centre-ville de Kindia. Ce sinistre d’origine électrique a fait des dégâts matériels considérables, sur le tronçon Boucherie en passant par le carrefour Bad boy. Des boutiques, des magasins et même des maisons d’habitation ont été réduits en cendre, a constaté Africaguinee.com.

Selon les témoignages recueillis sur place, le feu s’est déclaré dans un atelier de menuiserie avant de se propager sur certaines maisons et boutiques aux alentours de la boucherie de Kindia. Dans ce sinistre, il n’y a heureusement pas eu de perte en vie humaine mais le bilan matériel est lourd. Abdoulaye Diallo l’une des victimes revient sur les circonstances du drame.

« Hier vers 1h50, plusieurs ateliers de menuiserie ont pris feu derrière ma maison suite à un court-circuit. Ma maison de quatre chambre et salon a été réduite en cendre.  Rien n’est sorti mais Dieu merci il n’y a pas eu de mort ou de blessé. Seul le bâtiment et son contenu ont été consumés. Nous ne pouvons même pas estimer les pertes enregistrées.

En termes d’argent, nous avons perdu plus de 30 millions en espèces, que nous avons fait sortir hier de la banque et qui devraient servir à la réalisation de quelques activités au village. Malheureusement tout est parti. Habits, télévision, armoire, congélateur en un mot rien n’est sorti de ma maison, à part l’argent des femmes. La forte somme que j’ai perdue a été mobilisée par les villageois. Normalement c’est aujourd’hui qu’on devrait se rendre là-bas pour certains sacrifices », a expliqué ce sinistré.

Il appelle les autorités et les bonnes volontés à solidarité. « Nous demandons aux autorités et aux personnes de bonne volonté de nous venir en aide de quelque nature que ce soit car nous avons tout perdu. Plus rien ne nous reste excepté les habits que nous portons. Si on ne nous vient pas au secours, nous n’aurons pas le choix que de dormir à la belle étoile », alerte ce sinistré en larmes.

Fodé Abdourahamane Camara alias Sôry-Fory est maître menuisier au Carrefour Bad-Boy dans le quartier Manquepas. Il y a de cela 10 ans qu’il travaille dans ce coin, mais aujourd’hui il déclare avoir presque tout perdu dans son atelier.

« Nous ne connaissons pas l’origine de l’incendie parce qu’on nous a appelés la nuit aux environs de 2heures du matin pour nous informer depuis Condetta 3. Avant notre arrivée, nous avons trouvé que tout était en flamme et le feu était rapide, on ne pouvait pas s’approcher. C’est Dieu qui a sauvé mes apprentis hier sinon ils allaient tous mourir dans cet incendie. C’est Dieu qui nous a donné et c’est lui encore qui a repris donc nous croyons en lui. Dans notre atelier nous avons enregistré des pertes matérielles d’une valeur qui dépasse les 50 millions de francs guinéens. Il y avait des meubles, des armoires des clients plus le matériel de travail.

Nous demandons aux personnes de bonne volonté de nous venir en aide nous n’avons plus rien. Plus de 6 ateliers et des maisons ont été consumés par les flammes. Nous sommes là depuis à peu près dix ans. Cette maison n’a pas été épargnée. Tout a été consumé parce que les gens étaient en prière », explique cette autre victime.

Parallèlement, des présumés malfrats ont profité de cette situation de détresse pour vider certains kiosques de leurs contenus. Plusieurs propriétaires déplorent cette attitude. Au moment où nous quittions les lieux, les autorités préfectorales étaient déjà présentes pour s’enquérir des réalités.

Chérif Keita, depuis Kindia

Pour Africaguinee.com

Créé le 4 avril 2024 11:39

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces