Violences à Koyama (Macenta) : le sous-préfet brise le silence !

macenta

CONAKRY- Le sous-préfet de Koyama, à Macenta, vient de réagir au sujet des accusations de détournement de deniers publics, portées contre lui. Le Commandant Mamady Condé a balayé d’un revers de la main les accusations portées contre lui en soutenant qu’il a librement quitté Koyama.

« S’il y a détournement, je ne sais pas de quel détournement il s’agit. Je suis serein et ma conscience est tranquille », a répliqué le sous-préfet Commandant Mamady Condé.

En début de cette semaine, des citoyens de Koyama avaient exprimé leur souhait de voir leur sous-préfet ainsi que leur maire démis de leurs fonctions. Ils accusent ces deux autorités de ne rien faire pour désenclaver leur localité située non loin du Libéria.

« Je suis à Macenta. J’ai librement quitté Koyama une semaine avant leur événement, sur appel de ma hiérarchie pour venir assister à une réunion. Je ne connais pas les points de revendication et personne n’a attiré mon attention là- dessus », a rétorqué le Commandant Mamady Condé, lors d’un bref  entretien.

Pour cette autorité locale, il n’y a  jamais  eu de violence.  «  Je défie quiconque qui dit le contraire », a réfuté Commandant Mamady Condé.

Selon un des citoyens de Koyama contactés par nos soins, actuellement  le calme règne dans cette localité mais la sous-préfecture est fermée par la population.

 

BAH Aissatou

Pour africaguinee.com

Tél : (00224) 655 31 11 14

 

Créé le 6 juillet 2016 11:39

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces