Une tornade fait assez de dégâts à Nzérékoré : Le magasin d’armement et les 3 PA du camp Béhanzin touchés…

NZEREKORE-La ville de Nzérékoré est plongée dans le noir. Et pour cause, une tornade qui a balayé le centre urbain et ses environs, dans la soirée du vendredi 05 avril 2024 a drastiquement endommagé le réseau électrique. D’importants dégâts matériels ont été enregistrés çà et là dans plusieurs quartiers de la ville. Des bâtiments d’habitation ont été démolis, d’autres décoiffés. Même le camp militaire n’a pas été épargné. Là, le magasin d’armement et trois PA ont été touchés.

Dans les quartiers Mohomou, Ossud, Tilépoulou par exemple, certains bâtiments se sont écroulés et d’autres complètement décoiffées. Dans la cour du préfet de Nzérékoré, plusieurs arbres ont été déterrés par cette tempête. Le pylône de l’antenne régionale de Djoma Média n’a pas été épargné par la tornade, tout comme le magasin du camp Béhanzin.

« Au niveau du camp Béhanzin, les murs du magasin se sont écroulés. Le magasin d’armement et les 3 PA qui sont là ont été emportés par le vent. Au niveau du détachement du BATA, il y’avait assez d’arbres, un d’eux est tombé et a coupé des fils », a confié Colonel Dama Oulen Dioumessy, Commandant de la 4ème région militaire.

Plusieurs maisons ont été touchées par la forte pluie accompagnée de vent violent qui a surpris plus d’un dans la capitale forestière. Rencontrés, les sinistrés demandent de l’aide aux autorités.

« J’étais assis à côté de la maison, j’ai constaté que le vent souffle avec force. Je me suis levé pour entrer à l’intérieur mais c’était impossible. J’ai vu les tôles s’envoler en même temps. Je veux que le gouvernement me vienne en aide, puisque nous n’avons même pas où aller », lance Henry Loua un autre sinistré au quartier Mohomou.

« Hier, on préparait ici dans les bandes de 17h. Il menaçait de pleuvoir. Quand la tornade a commencé, la maison tremblait. Donc, les enfants ont commencé à pleurer. Subitement, on a vu les tôles s’envoler. La maison a été inondée.

Nous avions ouvert la porte, nous sommes sortis et nous avons fait sauter le disjoncteur. Nous avons fait appel aux voisins. Nous demandons aux autorités de nous aider. Nous devons changer toutes les tôles mais nous n’avons pas de moyens », se lamente Koumba Aminata Koundouno.

Cette pluie torrentielle a plongé la ville de Nzérékoré dans le noir. Selon nos informations, au-delà des nombreux fils électriques qui ont été endommagés par les arbres et les tôles, le réseau électrique a été touché, provoquant une faible tension du courant électrique dans la ville.

« On a eu des câbles qui sont tombés. Ce sont des câbles de moyennes et de basses tensions qui alimentent nos clients. Les arbres ont été arrachés, les toitures se sont posées sur les câbles. Cela crée un grand déclenchement. Il n’y a pas eu de perte en vie humaine, mais on a enregistré des dégâts matériels très importants. Hier nuit on ne pouvait rien, mais depuis 7h du matin nous sommes sur le réseau.

Nous avons déjà corrigé beaucoup de points, on finit ça et on va aller corriger au niveau de la sortie du poste où on a une phase qui est décroché du poteau. Donc tous le secteurs Ossud, Bellevue, et autre, il y a une phase perdue, la tension est faible. C’est un isolateur qui est décroché là-bas », soutient Kamano Charles Tamba, délégué régional d’EDG de Nzérékoré.

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, toute la ville est coupée de courant électrique.

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant Régional d’Africaguinee.com

A Nzérékoré.

Tél : (00224) 628 80 17 43

Créé le 6 avril 2024 17:54

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,