Troubles à Bissau : Comment réagit la CEDEAO…

ABUJA-La Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) a suivi de près les évènements survenus vendredi 1er décembre à Bissau où un groupe de militaires a pris les armes pour libérer deux ministres accusés de malversations.


Les affrontements entre deux factions de l’armée (éléments de la Garde nationale et les forces spéciales de la Garde présidentielle) ont fait au moins deux morts.

L’organisation sous-régionale a condamné ces actes de troubles tout en mettant en garde contre toutes tentatives visant à perturber l’ordre constitutionnel.

« La CEDEAO condamne fermement les violences et toutes les tentatives visant à perturber l’ordre constitutionnel et l’État de droit en Guinée Bissau », indique l’autorité régionale dans un communiqué.

La Guinée-Bissau, pays lusophone voisin à la Guinée, est coutumier des coups d’Etat. En février 2022, un putsch avait été déjoué de justesse.

Les nouveaux incidents ont été provoqués par le commandant de la Garde nationale, le colonel Victor Tchongo, arrêté hier vendredi.

Exprimant sa solidarité avec l’autorité constitutionnelle de Guinée Bissau, la CEDEAO appelle à l’arrestation et à la poursuite des auteurs des incidents d’hier conformément à la loi.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le 2 décembre 2023 14:42

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces