Risques de violences: le gouvernement interpelle les militants des partis politiques

la_mouvance

CONAKRY- Que faire pour éviter une flambée de violences lors des élections législatives prévues le 24 septembre prochain?Pour le gouvernement, l'une des clés de la paix se trouve entre les mains des militants et sympathisants de la mouvance et l'opposition. Ainsi, le ministre guinéen chargé des droits de l’Homme et des libertés publiques, Kalifa Gassama Diaby a lancé ce mercredi un appel à l’endroit des militants et sympathisants des partis politiques en lice pour les élections législatives, afin de mener une campagne apaisée et pour un bon déroulement du scrutin, a constaté sur place Africaguinee.com.

Kalifa Gassama Diaby s’est rendu dans quelques stands de campagne de la commune de Kaloum, Dixinn et au siège de  l’Union des Forces Républicaines (UFR de Sidya Touré) afin d’expliquer aux  militants l’importance du respect des droits  de l’Homme pendant le processus électoral.

A hamdallaye CBG, le ministre a interpelé les militants de l’opposition et de la mouvance présidentielle qui sont en train de battre campagne sur le même endroit dans une ambiance festive : « Il n’y a pas de solution en dehors du respect des uns et des autres. On pourrait essayer toutes les solutions  que nous voulons, que ça soit le camp du pouvoir ou de  l’opposition, ou penser que la solution c’est dans les muscles, elle n’y sera pas. On finira par se retrouver autour de la table. En Guinée, il n’y a que des guinéens, personnes ne pourra faire partir l’autre. Il faut qu’on apprenne à s’accepter.  Dans tous les pays qui ont réussit à se construire, il faut une loi qui s’applique à l’opposition avec la même vigueur que ceux qui sont au pouvoir. Je vois beaucoup de jeunes ici, c’est l’avenir de ce pays. Je voudrais vous dire  de veiller à faire cette  campagne dans le respect  de  ceux qui ne sont pas d’accord avec vous,   et de le faire en allant  voter pour ceux que vous avez librement choisi », a lancé Gassama  Diaby à l’endroit des jeunes militants de l’Union des forces démocratiques de guinée (UFDG) de Cellou Dalein Diallo.

A seulement quelques mètres du stand de l’UFDG, il a également invité  les militants du  parti au pouvoir, le Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG-Arc-en-ciel),  au respect des principes démocratiques.

« L’adversaire du RPG  ce n’est pas l’UFDG, ce  sont des principes que le RPG doit respecter.  L’adversaire de l’UFDG  ce n’est pas le RPG. Ce sont des principes que l’UFDG doit respecter. Ceux qui sont là-bas,  il faut que vous respectiez leur opinion. Je suis venu en tant que ministre des droits de l’Homme vous transmettre un message de droit de l’Homme. Et le message  est clair, il n’y a pas de haine, de violence, d’adversaire ni d’ennemi.  Ce qui se passe ici est intéressant. Vous devez faire votre campagne et les autres la leur.   S’il y a un seul acte de violence ici,  personne ne serait digne de dire qu’il est un démocrate. Ce pays a besoin de paix, de règle’’ a rappelé le ministre Gassama Diaby.

Apres avoir,  passé le même message aux  femmes au siège de  l’UFR de Sidya Touré à Matam, la présidente nationale des femmes du parti de cette formation politique a déclaré : ‘’  Nous représentons plus de 52 % de la population.  Je crois que votre message est tombé dans de bonnes oreilles. Soyez rassurés que nous les femmes républicaines à l’UFR  nous voulons la paix. La paix n’a pas de prix.  Parce que lorsque ça craque  nous sommes les premières à pleurer. Soyez rassurés que ce message sera transmis. Pour qu’on quitte dans cette transition qui n’a que trop duré’’, a souligné  Mme Aissata Daffé.  

   BAH Aissatou
   Tél :(+224) ¬664 93 46 23
   Pour Africaguinee.com

 

Créé le 19 septembre 2013 20:32

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

logo-fondation-orange_3

Avis d’appel d’offre ouvert…

mercredi, 15 mai 24 - 11:36 am