Revendications du Mouvement Syndical : A quand le démarrage des négociations ?

CONAKRY-Après trois jours de grève qui a paralysé le pays, le mouvement syndical guinéen annoncé ce mercredi la suspension de son mot d’ordre déclenché le 26 février 2024.

Cette décision fait suite à la libération Sékou Jamal Pendessa. Amadou Diallo et ses camarades ont également exprimé leur disponibilité à retourner autour de la table de négociations dès ce jeudi 29 février 2024.

Sauf qu’au niveau du CNDS (Conseil national du dialogue social), tout n’est pas encore prêt. Nous apprenons que les discussions n’auront pas lieu aujourd’hui comme prévu.

Contacté par un journaliste d’Africaguinee.com, le président du CNDS (Conseil National du Dialogue Social), a fait savoir que les discussions avec le mouvement syndical ne débuteront que la semaine prochaine. Dr Alia Camara rassure que toutes les dispositions sont en train d’être prises pour la réussite de cette rencontre. Il n’a cependant pas donné de date.

Joint par Africaguinee.com, un leader du mouvement syndical a confié qu’un moratoire est accordé aux autorités jusqu’au lundi.

« Nous leur accordons jusqu’au lundi, s’ils ne nous appellent pas, on va nous entendre « , a lâché Aboubacar Soumah, secrétaire général du SLECG, structure membre de la CNTG.

A noter que dans sa plateforme revendicative, le mouvement syndical réclame entre autres :

-la révision à la baisse des prix des denrées de première nécessité;

-l’application intégrale du protocole d’accord tripartite signé le 15 novembre 2023;

-l’application intégrale du protocole d’accord sectoriel de l’éducation signé signé le 27 octobre 2023;

-la levée de la restriction de l’internet et la libération des ondes.

Dossier à suivre…

Dansa Camara DC 

Pour Africaguinee.com 

Créé le 29 février 2024 13:12

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,