Extension du terminal à conteneurs de Conakry : AGL présente le rapport provisoire d’étude d’impact environnemental et social du projet

CONAKRY-La société Africa Global Logistics (AGL), par le biais de sa filiale Conakry Terminal (CT), envisage une nouvelle extension du Terminal à conteneurs. Le projet qui s’inscrit dans le cadre de la modernisation du Terminal à conteneurs du port autonome de Conakry, vient de franchir une nouvelle étape. Et à termes, il va améliorer considérablement la productivité et la capacité des aires de stockage et de manutention du Terminal à conteneurs.

Ce mardi, 23 avril 2024, les parties prenantes se sont réunies pour examiner et analyser le projet de rapport d’étude environnementale et sociale du projet d’extension du Terminal à conteneurs du port de Conakry.

Prenant la parole à cette occasion, le conseiller juridique du ministère de l’Environnement et du Développement Durable, a rassuré la société Africa Global Logistics (AGL) et sa filiale Conakry Terminal de la disponibilité du Département à les accompagner dans ce projet.

« Nous, en tant que Ministère de l’Environnement, nous veillons strictement à ce que tous les projets susceptibles d’impacter l’environnement puissent prendre en compte les enjeux environnementaux afin de pouvoir les corriger. Ensuite, faire en sorte que le plan de gestion environnemental et social qui va être élaboré suite à cette étude environnementale et sociale soit strictement suivi par l’agence guinéenne d’évaluation environnementale. Donc, c’est un projet extrêmement important qui a des enjeux sur les écosystèmes marins.

Il est donc important que toutes les parties prenantes susceptibles d’être concernées par le projet puissent se prononcer sur la qualité du rapport qui a été réalisé. Et c’est pour cela qu’aujourd’hui, cette session a été organisée par l’agence guinéenne d’étude environnementale, afin que les parties prenantes puissent donner leurs avis sur le contenu du rapport. Pour qu’au finish, un certificat de conformité environnementale d’une durée d’une année renouvelable soit délivré au promoteur« , a indiqué Céryl Aboly.

Yacine Kan, Directeur des Infrastructures de Conakry Terminale n’a pas manqué de souligner l’importance de ce grand projet pour la Guinée et les guinéens.

« Aujourd’hui, on a eu à valider les termes de références avec les services du ministère de l’Environnement et du Développement Durable, l’étude d’impact environnemental qu’on a engagée depuis plus d’une année. On a fait une enquête publique sur les îles de Kassa et la commune de Kaloum qui ont été favorables. Aujourd’hui, nous sommes au niveau du CTAE (Comité Technique d’Analyse Environnementale)  pour pouvoir soumettre cette étude d’impact environnemental et social, recueillir les différentes recommandations qui seront forcément appliquées pendant toute la durée du projet et dans la vie du Terminal après le projet,  comme c’est le cas pour la première extension qu’on a eu à faire il y a une dizaine d’années, comme c’est le cas  aussi pour tous les projets que nous engageons au niveau de Conakry terminal en République de Guinée et partout dans le monde », a-t-il indiqué.

Ce projet l’extension du port a une grande portée pour le développement économique de Guinée. Il va favoriser la création de nouveaux emplois. Il prévoit notamment l’extension du terminal avec un quai de 300m linéaire, avec un yard de terre pleine de 6 hectares. Ce n’est pas tout. Il est prévu aussi un prolongement de la digue sur à peu près 300 mètres linéaires.

« Sur la partie équipement, nous aurons 2 nouveaux quais, plus 4 RTGs (Rubber Tyred Gantry)  qui seront mis en service après la période des travaux. Les RTG sont des équipements de manutention qu’on a sur le terminal« , a expliqué M. Yacine Kan.

De son côté, Camara Mohamed Lamine, Directeur technique des études d’impact et de l’évaluation stratégique à l’Agence guinéenne de l’évaluation environnementale au ministère de l’Environnement a exprimé ses attentes vis-à-vis de ce projet.

« Après la validation du rapport de l’étude environnementale et sociale, nos attentes auprès du promoteur sont la mise en œuvre correcte des mesures qui sont consignées dans le plan d’action environnemental et social. C’est ce à quoi nous tenons, car nous allons veiller à ce que l’ensemble des mesures et des engagements consignés dans le plan de gestion environnemental et social soient mis en œuvre conformément à la réglementation en vigueur« , a-t-il affirmé.

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le 23 avril 2024 14:29

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces