Fête de 8 mars : Africa Global Logistics (AGL) vole au secours des filles et femmes de l’ENAM et du Collège Château…

CONAKRY-A l’occasion de la Journée Internationale dédiée aux Droits des Femmes, célébrée ce vendredi 8 mars 2024, l’opérateur logistique multimodal (portuaire, logistique, maritime et ferroviaire) de référence en Afrique, Africa Global Logistics (AGL) a offert un important lot de dons composés d’équipements de sécurité et de santé, ainsi que de kits d’hygiène, destinés aux femmes et filles de l’ENAM et du Collège Château d’Eau de Kaloum.

La délégation conduite par le Capitaine Fabjanko Kokan s’est rendue à l’Ecole nationale des arts et métiers (ENAM) située à Coléyah, dans la Commune de Matam. Sur place, les responsables de la société Africa Global Logistics (AGL) ont procédé à la remise des tenues et des lunettes de travail aux femmes et filles de cette institution d’enseignement technique.

Dans sa prise de parole de circonstance, le Directeur régional d’AGL (Guinée, Liberia et Sierra Leone) a expliqué qu’il est de la responsabilité de sa société d’investir dans le capital humain et dans le secteur de l’éducation pour soutenir les populations des pays dans lesquels AGL fait ses activités.

« Comme j’aime à le dire, l’éducation est le meilleur outil pour changer l’Afrique et le monde, d’où notre engagement dans la construction des écoles, sponsoriser des élèves et faire des gestes pour eux comme c’est le cas aujourd’hui à l’occasion de la fête des femmes le 8 mars. Alors je souhaite une joyeuse fête à toutes les femmes et filles du Collège Château d’Eau, et bien évidemment à toutes les femmes de la Guinée », a lancé Capitaine Fabjanko Kokan.

Le premier responsable d’AGL ajoute que la sécurité est la clé du succès de l’entreprise qu’il dirige. « Nous sommes AGL, on gère le port de Conakry et on renforce toujours la sécurité. C’est dans ce cadre que nous avons offert quelques kits de sécurité aux élèves de l’ENAM. Grâce à notre équipe nous avons offert des kits sanitaires aux jeunes filles de ce Collège. J’entends parler souvent de métiers des hommes et de métiers des femmes. Ça n’existe pas. J’encourage les femmes parce qu’elles sont capables de tout faire. Elles ont besoin de notre soutien et de notre aide. Quand elles sont bien formées, elles seront capables de tout faire. Rien n’est impossible dans la vie », a ajouté Directeur régional d’AGL (Guinée, Liberia et Sierra Leone).

De son côté, le Directeur général de l’ENAM (l’Ecole nationale des arts et métiers) de Matam a exprimé ses sentiments de satisfaction de recevoir ce don des mains de la part d’AGL. Selon Nyankoye Christophe Gbopkomou, ce n’est pas la première fois que la société AGL leur apporte un soutien. Il rappelle que depuis 2019, l’ENAM et AGL ont signé une convention dans laquelle AGL prend en charge une dizaine de filles par rapport à la bourse d’entretien.

« C’est le lieu donc de solliciter plus d’accompagnement. Sinon à chaque fois, ils viennent vers nous avec les kits de protection individuelle, c’est-à-dire les tenues, les lunettes, les gants… Alors une telle entreprise qui fait de tels dons, c’est qu’elle veut sauver des vies. Et ce don qui intervient à l’occasion du 08 mars, voudrait dire que AGL est en train d’accompagner davantage les filles et femmes de L’ENAM. Nous ne pouvons donc dire qu’ils sont dans la politique du Gouvernement, qui consiste à accompagner les femmes dans leurs droits », a rappelé Nyankoye Christophe Gbopkomou avant de formuler une demande à l’AGL.

« Je sollicite que AGL continue d’appuyer nos nombreuses filles de cette école qui sont vraiment dans le besoin en augmentant le nombre de prise en charge des filles. Déjà 10, c’est beaucoup mais par rapport au nombre de filles que nous avons ici, nous leur demandons d’augmenter le nombre. Puisqu’il y a eu des filles qui ont abandonné les cours parce qu’elles n’avaient pas les moyens de payer les transports pour venir à l’école », a lancé le Directeur général de l’ENAM (l’Ecole nationale des arts et métiers) de Matam.

Chez les bénéficiaires c’est la joie. C’est le cas par exemple de cette étudiante en classe de la 3ème année en travaux publics.

« Je suis vraiment émue de leur geste. Ce que AGL vient de faire pour les femmes n’est pas donné à tout le monde. Les femmes sont pour la plupart dénigrées dans la société, dans les entreprises et un peu partout. Alors voir une société comme AGL venir dans les écoles surtout à l’occasion de la fête des femmes, nous rassure vraiment qu’on est accompagné par certaines bonnes personnes. Vous n’êtes pas sans savoir qu’on n’est pas nombreuses dans cette école, il y a plus d’hommes que de filles. Et naturellement, voir de bonnes personnes venir nous soutenir afin de prendre le courage, de poursuivre nos études, de travailler et de subvenir à nos besoins, nous rassure davantage parce que si une femme n’est pas indépendante ce n’est pas bien. Nous remercions infiniment AGL, car ce don va nous permettre de nous protéger et protéger nos vies, parce que la sécurité c’est la première des choses », a fait savoir Mariame Diallo.

Salématou Biaye, élève au collège Château d’Eau de Kaloum abonde dans le même sens. Dans ce collège également, la délégation de la société Africa Global Logistics (AGL) a offert une importante quantité de serviettes hygiéniques aux élèves de cet établissement d’enseignement secondaire construit par l’administration coloniale en 1915. Cette école a un effectif total de 1246 élèves dont 589 filles cette année.

« Je suis vraiment contente de ce cadeau parce que ça va me servir pendant trois mois. En plus, je n’ai plus à dépenser de l’argent pour l’achat des serviettes hygiéniques. Nous remercions beaucoup AGL pour ce geste en faveur de nous les jeunes filles du collège Château d’Eau », s’est réjouie cette autre bénéficiaire.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 666 134 023

Créé le 8 mars 2024 19:41

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,