Le Japon et l’UNICEF contribuent à renforcer la résilience des populations dans les zones frontalières avec le Mali pendant le processus électoral et atténuer les conséquences éventuelles de la crise sahélienne

Conakry, le 24 avril 2024 – Dans le cadre de son appui au Gouvernement guinéen, le Gouvernement du Japon, à travers l’UNICEF, a financé le projet : « renforcer la résilience des populations dans les zones frontalières avec le Mali pendant le processus électoral et atténuer les conséquences éventuelles de la crise sahélienne. »

Ce projet, financé par le Gouvernement du Japon à hauteur de 572,164 dollars USD à travers l’UNICEF, s’étend sur une durée de 12 mois, de janvier 2024 à janvier 2025 et a pour objectif principal de renforcer la nutrition, l’accès à l’eau, aux services d’hygiène et d’assainissement, ainsi que l’accès à l’éducation des enfants dans trois préfectures frontalières avec le Mali : Siguiri et Mandiana dans la région de Kankan et Dinguiraye dans la région de Faranah.

« Les communautés frontalières sont souvent instables, et il est important de les soutenir, surtout dans cette période de reconfigurations politiques en cours dans la région, qui impactent les populations dites périphériques. Il est donc significatif de leur apporter un soutien particulier, pour éviter de rajouter du risque à des personnes déjà bien fragilisées. Avec le Gouvernement guinéen, l’UNICEF et ses autres partenaires, nous sommes donc déterminés à apporter cette aide à la résilience, qui permettra de corriger des inégalités et, qui sait, de voir grandir de futurs leaders pour la Guinée, » précise Son Excellence Monsieur KATO Ryuichi, Ambassadeur du Japon en Guinée.

Cette initiative vise également à renforcer la capacité des communautés à réduire durablement leur exposition aux risques et à y faire face. Il se fonde sur une approche participative qui encourage l’appropriation locale et tire parti des connaissances et des compétences des communautés pour favoriser la cohésion sociale et une paix durable.

« Alors que la Guinée progresse dans sa transition et que la situation sécuritaire au Sahel reste instable, l’UNICEF réitère son appel à la protection des enfants en tout temps et en tout lieu. Il est crucial de porter une attention particulière au soutien des enfants et à la préservation de leurs droits, ainsi que sur la promotion de la cohésion sociale pour assurer une paix durable. À travers ce projet, l’UNICEF exprime sa gratitude envers le Gouvernement du Japon et le Gouvernement guinéen pour leur engagement en faveur des droits et du bien-être des enfants de la Guinée, » affirme Monsieur ACKEBO Félix, Représentant de l’UNICEF en Guinée.

Les bénéficiaires directs de ce projet sont estimés à 44 000 personnes, comprenant 6 880 hommes, 15 000 femmes, 11 260 filles et 10 860 garçons. De plus, environ 700 000 personnes résidant dans les régions de Kankan et de Faranah profiteront indirectement de cette initiative, en accédant à une réduction des conflits communautaires et à une amélioration de l’accès aux services sociaux de base.

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient.

Suivez l’UNICEF en Guinée sur TwitterFacebookInstagram

Et l’Ambassade du Japon sur Facebook

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Sibylle Catherine Desjardins, UNICEF Guinée
[email protected]

Créé le 24 avril 2024 14:50

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces