La jeunesse guinéenne face à l’urgence climatique et environnementale

Grâce au financement thématique humanitaire mondial de l’UNICEF*, les enfants, les adolescents et les jeunes se mobilisent et deviennent acteurs du changement face aux enjeux climatiques et environnementaux.

Alors qu’une génération entière grandit dans un monde menacé par le changement climatique et la dégradation de l’environnement, il est impératif de ré-imaginer le monde de demain pour un avenir plus égalitaire, plus juste et plus durable.

Le changement climatique constitue une menace sans précédent pour la santé, la nutrition, l’éducation, le développement, la survie et le potentiel futur des enfants du monde entier. De nombreux enfants n’ont pas accès aux écoles et aux centres de santé et sont victimes de maladies mortelles en raison des inondations, des sécheresses et des intempéries de plus en plus fréquentes. Les sécheresses entraînent des pénuries d’eau, détruisent les récoltes et mettent en péril la sécurité alimentaire des enfants. Les feux de brousse et la déforestation obligent les populations à se déplacer à la recherche de nouvelles terres, d’abris et de revenus, créant des tensions dont les enfants sont les premières victimes.

En Guinée, 55,5 % de la population a moins de 20 ans. L’UNICEF s’engage à aider la jeunesse guinéenne à agir pour protéger son avenir et la planète, en lui donnant une plus grande voix et en l’encourageant à prendre part à la lutte contre le changement climatique et à la préservation de l’environnement.

En 2021, l’UNICEF a classé les pays selon le degré d’exposition et de vulnérabilité des enfants aux chocs climatiques et environnementaux, et la Guinée a été classée quatrième. Le rapport, intitulé La crise climatique est une crise des droits de l’enfant, est la première analyse détaillée de ces risques à travers le prisme de la jeunesse. Selon le rapport, les enfants guinéens sont particulièrement exposés à la pollution de l’air et aux inondations côtières.

Les enfants, les jeunes et les adolescents sont des acteurs du changement

 » Malheureusement, la Guinée n’a pas été épargnée par les effets du changement climatique et doit faire face à des défis environnementaux importants. Les effets du changement climatique se manifestent par des pluies torrentielles, des vents violents, des vagues de chaleur et des feux de brousse, privant les enfants de leurs droits les plus fondamentaux. Ces phénomènes affectent leur santé, leur sécurité, leur éducation et leur avenir. La crise climatique est donc une crise des droits de l’enfant. Bien que les perspectives actuelles soient très inquiétantes, il est encore possible d’agir et de rester optimiste ! Ensemble, nous pouvons œuvrer pour un monde plus égalitaire, plus juste et plus durable « , a déclaré Oumou Hawa Diallo, 24 ans, militante et Défenseure de la jeunesse de l’UNICEF en Guinée.

En 2023, Oumou Hawa Diallo, Défenseure de la jeunesse de l’UNICEF en Guinée, a parcouru la République de Guinée pour rencontrer les enfants, les jeunes, les femmes et les hommes qui s’engagent, participent et se mobilisent pour le climat et l’environnement. Ces rencontres ont donné lieu au documentaire Les enfants de la Guinée face aux enjeux climatiques et environnementaux.

L’importance d’impliquer les femmes et les enfants marginalisés

Oumou, met aussi en lumière l’importance d’inclure les femmes dans la lutte contre le changement climatique :  » Nous les femmes, nous faisons partie de la solution ! Les femmes ont une grande capacité de mobilisation, elles peuvent mobiliser leur communauté à des pratiques durable pour protéger l’environnement et amener un changement positif. « 

Lors de la Journée mondiale de l’enfance en 2023, Émile, 11 ans, malvoyant, s’est joint à Oumou pour porter son plaidoyer sur les questions climatiques auprès des ministères de l’Enfance et de l’Environnement en prenant la place de Félix Ackebo, Représentant de l’UNICEF en Guinée.

 » Je voudrais vous parler de deux questions préoccupantes qui touchent tous les enfants et tous les aspects de leur vie : l’impact du changement climatique et les défis environnementaux. La crise climatique est une crise des droits de l’enfant, car les conséquences du changement climatique privent les enfants de leurs droits fondamentaux et affectent leur santé, leur sécurité, leur éducation et leur avenir. Par rapport aux adultes, les enfants sont plus vulnérables à la pollution, aux maladies mortelles et aux conditions climatiques extrêmes. Aujourd’hui, il appartient aux enfants de revendiquer leurs droits et d’appeler les adultes à se mobiliser pour trouver des solutions durables afin de protéger les enfants des impacts du changement climatique et de la dégradation de l’environnement « , a déclaré Émile, 11 ans.

 

@UNICEF Guinea/S.Desjardins Lors de la Journée des Droits de l’Enfant, Émile, 11 ans, a pris la place de Félix Ackebo, Représentant de l’UNICEF en Guinée.
@UNICEF Guinea/Le Lijour Accompagnées par leurs enfants, des femmes recherchent de l’or dans la zone minière de Doko, Siguiri, Guinée.
@UNICEF Guinea/Le Lijour Accompagnées par leurs enfants, des femmes recherchent de l’or dans la zone minière de Doko, Siguiri, Guinée.

UNICEF Guinée

Créé le 4 avril 2024 05:05

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces