Transition guinéenne: Le FNDC décide de reprendre ses manifestations…

Des responsables du FNDC à Conakry, image d'archive

Après plusieurs mois de trêve, le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) (mouvement dissous par la junte), décide de reprendre la rue.

Alors qu’en Guinée les manifestations sont interdites depuis mai 2022, le bloc dirigé par Oumar Sylla dit Foniké Mengue mobilise ses partisans en France le samedi 13 avril prochain, a appris Africaguinee.com.

L’objectif de cette énième mobilisation est d’exiger le retour à l’ordre constitutionnel, rompu le 05 septembre 2021 par un coup d’Etat.

Cet appel à manifester intervient dans un climat où le fossé creuse davantage entre une partie de la classe politique et le Premier ministre Bah Oury qui a annoncé un glissement du calendrier du retour des civils au Pouvoir, initialement prévu en début 2025.

Lire aussi-Report de la fin de la transition : Les forces vives menacent et posent de nouvelles exigences au CNRD…

Cette annonce qualifiée d’unilatérale passe mal au niveau de certains partis politiques et organisations de la société civile qui exigent le respect de l’accord conclu avec la Cedeao qui prévoit la fin de la transition en décembre 2024.

Début avril, les forces vives de Guinée, coalition hétéroclite à laquelle est affiliée le FNDC ont dénoncé le report de la fin de la transition sans aucune concertation avec les acteurs socio-politiques.

Elles menacent d’ailleurs de ne plus reconnaître les autorités de la transition, à compter du 31 décembre 2024.

A suivre !

Africaguinee.com

Créé le 9 avril 2024 12:57

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces