Nouvelle Constitution : la mise au point de Dansa Kourouma…

CONAKRY- C’est une importante mise au point que le président du Conseil national de la transition vient de faire sur la Future Loi fondamentale dont les premières ébauches sont attendues au mois de mars 2024.


Interrogé à la fin des travaux de la table ronde des bailleurs de fonds sur le programme intérimaire ce vendredi 16 février 2024 par l’envoyé spécial d’Africaguinee.com à Dubaï, le chef de l’organe législatif de la transition a indiqué que la nouvelle constitution est inspirée du meilleur passé de l’histoire politique de la Guinée.

« La Constitution guinéenne que le CNT est en train de finaliser répond aux attentes exclusives des populations. Elle est inspirée des meilleures pratiques en tirant les leçons de l’histoire politique de la Guinée. Je ne dis pas qu’elle ne sera pas modifiable mais elle ne sera pas falsifiable », a précisé Dr Dansa Kourouma.

Poursuivant, le président du CNT ajoute : « Cette Constitution peut être révisable mais elle ne sera pas tripatouillable. Nous prenons le peuple à témoin. Et je dis : pendant le mois de mars le débat sera lancé dans une transparence sans faille dans la confiance et dans la sérénité. Nous serons prêts à écouter tous les compartiments de la société guinéenne. Ce que nous avons mis en place est le reflet de la volonté exprimée par les citoyens guinéens lors des différentes consultations tenues dans le pays », a précisé Dr Dansa Kourouma.

Le président rasure que la future loi fondamentale n’est pas un texte née de la volonté d’une personne, ‘’ ça ne sera pas l’otage d’un groupe de personne », a-t-il fait savoir.

Africaguinee.com

Créé le 17 février 2024 09:12

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

Logo UNICEF