Mariage: la stabilité amoureuse renforce les os

Mariage

Selon les scien­ti­fiques, le mariage est béné­fique pour la santé. Il per­met notam­ment aux hommes de gar­der des os plus solides

Chaque année en France, 242 000 mariages se nouent. Selon une enquête réa­li­sée par des cher­cheurs de l'université de Californie, cette union serait pro­fi­table à la santé de notre sque­lette et plus pré­ci­sé­ment, elle garan­tit des os solides. En effet, pen­dant 10 ans, les scien­ti­fiques ont étudié l'état de santé de 294 hommes et 338 femmes en com­pa­rant leur den­sité osseuse et leur sta­tut matri­mo­nial. Les cher­cheurs se sont alors aperçu que les hommes mariés, et sans anté­cé­dent de divorce ou de sépa­ra­tion, ont une den­sité miné­rale osseuse plus élevée que les hommes céli­ba­taires ou ayant déjà vécu une sépa­ra­tion. A contrario, les hommes fraî­che­ment divor­cés, veufs ou sépa­rés, ont une dimi­nu­tion de leur DMO de 0,33. A noter égale­ment, les hommes mariés avant 25 ans ont une bonne DMO.

Les cher­cheurs pensent que "la masse osseuse doit être influen­cée par de nom­breux fac­teurs de stress," et affirment "que le divorce ou la soli­tude les aug­mentent". Quant aux femmes, ce béné­fice du mariage n'a pas été constaté.

Les per­sonnes mariées vivent plus longtemps

Les cher­cheurs se sont égale­ment aperçu que les per­sonnes mariées vivent plus long­temps que les céli­ba­taires, car elles déve­loppent moins de crises car­diaques, de séni­lité ou encore de can­cers. En effet, après avoir ana­lysé pen­dant quatre ans l'état de santé de 45 000 per­sonnes ayant eu une mala­die car­dio­vas­cu­laire ou sus­cep­tibles d'en avoir une, les cher­cheurs ont conclu que les céli­ba­taires avaient plus de chance de mou­rir de pro­blèmes car­diaques que les per­sonnes en couple.

Vousnousils.fr

Créé le 7 février 2014 11:09

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces