Lutte contre la prévarication des deniers publics : Mamadi Doumbouya mise sur de nouveaux « gendarmes »…

CONAKRY-Engagé dans un programme de refondation de l’Etat et de rectification institutionnelle, le Général Mamadi Doumbouya veut renforcer la culture de la redevabilité et de la reddition des comptes dans la gestion publique.

Après avoir mis en place une juridiction (CRIEF) spécialisée dans la répression des délits financiers, le chef de la transition guinéenne mise sur de nouveaux « gendarmes ». Il s’agit des différents corps de contrôle de l’Etat (l’Inspection Générale d’Etat (IGE), l’Inspection Générale des Finances (IGF), la Cour des Comptes, l’Agence nationale de Lutte contre la Corruption etc).

Pour moraliser la gestion publique et lutter efficacement contre la corruption et la prévarication des deniers publics devenus de véritables serpents de mer, le Général Doumbouya veut se servir de ces leviers.

Pour ce faire, il entend renforcer les capacités techniques et opérationnelles des Corps de Contrôle pour leur permettre de jouer pleinement et efficacement leur rôle, a appris Africaguinee.com.

Le but est de « restaurer au sein de l’administration publique guinéenne la culture de la redevabilité et de la reddition des comptes », selon le porte-parole de la Présidence, le Général Amara Camara.

A suivre !

Africaguinee.com

Créé le 16 avril 2024 14:04

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces