Législatives en Guinée : La CENI veut accéder aux revendications de l’opposition…

ceni

CONAKRY- La commission électorale nationale indépendante va donner une suite aux revendications de l’opposition guinéenne qui avait menacé de reprendre ses manifestations à partir de ce jeudi 19 septembre 2013, a appris africaguinee.com.

“Nous avons décidé de donner suite aux revendications de l’opposition qui se justifient. Donc, d’apporter les correctifs nécessaires aux constats. Il s’agit d’un certain nombre de bureaux qui ont plus de 1000 électeurs, et dans d’autres cas, ce sont des bureaux de vote qui ont plus de 500 électeurs. Et certains électeurs qui se retrouveraient à des distances non conforme à la loi“ a déclaré Yero Condé, directeur du département chargé de la communication à la CENI.

Selon lui, la CENI a déjà créé une commission ad-hoc qui sera chargée d’harmoniser cet état de fait et de  faire éclater les bureaux de vote concernés afin de leur donner la taille normale de 500 électeurs.

D’après lui, les irrégularités constatées concernent plus de 72 mille électeurs sur les 5 094 644 électeurs.

Si l’opposition a constaté des erreurs, elle a fait des réclamations, la mission de la CENI est de faire droit à ces réclamations et de les réparer.

Répondant aux inquiétudes de certains acteurs politiques quant à la tenue effective du scrutin le 24 septembre prochain, Yero Condé est catégorique : “Nous sommes entrain d’être prêts pour le 24 septembre. Parce qu’il faut que nous donnions suite aux revendications des partis politiques. Et c’est ce que nous sommes entrain de faire, et d’ici jeudi, nous aurons réparé“ a-t-il annoncé.

  Ahmed Tounkara
   Pour Africaguinee.com

 

Créé le 19 septembre 2013 10:26

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_