Le porte-parole des sinistrés de Kaloum parle : « Nous ne rejetons pas l’offre du Gouvernement mais… »

CONAKRY- Condamné par le tribunal de première instance de Kaloum ce vendredi 17 mai 2024, le porte-parole des sinistrés de l’explosion du dépôt national d’hydrocarbures de Coronthie est tout de même rentré chez lui. A son domicile, Mamoudou Sifokè Touré est entouré par ses élèves et parents proches. Il savoure sa libération après 72 heures de détention dont 48 heures à la maison centrale. Au micro d’un de nos reporters qui s’est rendu à son domicile familial pour l’interviewer, le porte-parole des sinistrés de Coronthie est revenu sur son arrestation et les épreuves qu’il a vécues durant ces trois jours. Dans cet entretien, il lance un appel au Gouvernement.

AFRICAGUINEE.COM : Condamné à trois mois avec sursis, mais libre tout de même. Quel est votre sentiment aujourd’hui après votre libération ?

MAMOUDOU CIFO KÉ TOURÉ : C’est un sentiment de satisfaction de revoir la famille, de revoir cette famille des sinistrés, de retrouver mes élèves, de retrouver le corps enseignant, de retrouver mon quartier, Coronthie.

Dans quelles conditions avez-vous été arrêté ?

J’ai été arrêté dans des conditions déplorables parce que j’étais dans une concession scolaire et je cherchais quelque chose à manger. On m’a arrêté et trimballé de force et jeté dans un pick-up devant mes élèves.

Est-ce que cette condamnation ne va pas vous affecter ?

En réalité notre souci, c’est de permettre tous ceux qui sont victimes dans cette situation d’incendie d’avoir leur droit. Nous avons droit à l’indemnisation parce qu’il y a une évaluation qui a été faite par les huissiers et après l’évaluation l’indemnisation doit être automatique. L’indemnisation doit se faire par voie de paiement financier. En réalité, l’État connaît toute cette procédure-là. Nous attendons juste la bonne foi de l’État pour que nous soyons dans nos droits.

Les gens sont en chantier et notre souci aujourd’hui est que chaque maison soit couverte de tôles pour que chaque sinistré puisse bien passer la saison de pluie. Nous ne rejetons pas les offres du gouvernement si ces offres sont destinées au bureau des sinistrés légitimement reconnus par eux-mêmes. Si nous sommes associés à la démarche nous allons permettre à l’État de connaître le point de vue des sinistrés pour lui permettre de prendre la bonne décision.

Qu’est-ce que ça vous fait d’être en prison ?

C’est quand même quelque chose qui est difficile, mais quand on est en prison pour une cause noble cela ne peut que renforcer votre courage et la volonté de défendre les couches les plus vulnérables parce que c’est ce qui m’a mis en prison. Donc, cette condamnation en sursis ne me fait rien. Mais, le reste de la démarche, mes avocats sont là, ils vont s’organiser pour le reste de la procédure.

Qu’est-ce que vous demandez au gouvernement aujourd’hui ?

Au-delà de ma personne, vous avez vu les sinistrés, les élèves, et même le corps enseignant sont là, à mes côtés. Parce qu’au-delà de ma personne les sinistrés ne sont pas intimidés. Les propositions, je pense qu’on a déjà dépassé cela. Et s’il y a eu l’épreuve de la prison, je pense que beaucoup de propositions et tentatives ont échoué. Je suis là à Coronthie en réclamant l’indemnisation des sinistrés et nous ne rejetons pas les offres de l’Etat. Et s’il y a une main tendue sincère du gouvernement, nous sommes preneurs. Nous voulons juste aider l’État à prendre de bonnes décisions, mais que ça ne soit pas des décisions imposées, mais des décisions concrètes.

Quel appel avez-vous à lancer à l’endroit des sinistrés ? 

L’appel que je lance aux sinistrés, c’est un appel de solidarité, de calme et de sérénité parce que nous traversons une situation qui est quand même difficile. À l’État, nous l’invitons vraiment à un dialogue sincère pour qu’une solution soit trouvée de façon définitive à la question des sinistrés de Kaloum parce que cela ne fait que trop durer.

Entretien réalisé par Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le 17 mai 2024 16:15

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_