Journée internationale de lutte contre la corruption : L’ANLC-PBG sensibilise les acteurs miniers à Boké…

BOKÉ-Le 9 décembre de chaque année, la journée internationale de lutte contre la corruption est célébrée à travers le monde. Cette année, l’Agence Nationale de Lutte Contre la Corruption et de Promotion de la Bonne Gouvernance (ANLC-PBG) a décidé de déployer une vaste campagne de sensibilisation à Boké à l’endroit des acteurs du secteur minier. « Unir le monde contre la corruption pour le développement, la paix et la sécurité », c’est le thème qui a choisi cette année.


L’Agence de l’Etat guinéen en charge de la Lutte contre ce fléau a délocalisé la célébration de cette journée dans la préfecture de Boké.  Pour la responsable de l’antenne de ANLC-PBG dans la région de Boké, zone minière par excellence, cette délocalisation a tout son sens. Car Madame Rouguiatou Diakité, a rappelé qu’à ce jour, 190 États y compris la Guinée ont ratifié la convention de lutte contre la corruption.

Dans un langage loin de toute ambiguïté, elle a réaffirmé son engagement à tout mettre en œuvre pour la réussite de la politique du chef de l’État en matière de lutte contre la corruption.

Cette journée de sensibilisation a connu une forte mobilisation des acteurs miniers, des activistes de la société civile, les autorités administratives et des citoyens venus de divers horizons. L’objectif est de sensibiliser les citoyens y compris les sociétés minières sur la pratique de corruption dans les industries extractives.

Présidant la cérémonie d’ouverture de la session, la directrice de cabinet du gouvernorat de Boké s’est réjouie du choix porté sur la préfecture de Boké pour abriter cette séance de sensibilisation. Ensuite, elle a affirmé la ferme volonté des autorités à accompagner le chef de l’État dans sa lutte contre la corruption.

« Les zones minières sont les parties les plus corrompues, c’est pourquoi j’appelle à la conscientisation de tous pour freiner cette pratique qui gangrène notre administration. Au nom du Gouverneur de la région administrative de Boké, je vous promets que nous ne ménagerons aucun effort pour la réussite de cette politique du chef de l’État, le colonel Mamadi Doumbouya », a déclaré madame Gnalen Condé.

S’exprimant lors de cette séance de sensibilisation, le secrétaire exécutif de ANLC-PBG, a remercié l’ensemble des partenaires qui ont pris part à cette journée. Pour M. Thierno Amadou Diallo, la lutte contre la corruption doit être l’affaire de tous.

« Je remercie les autorités, les corps professionnels, les forces de défense et de sécurité, les étudiants des écoles de santé qui ont effectué le déplacement. La lutte contre la corruption doit être une responsabilité collective de tous les guinéens. Je fonde mon espoir sur les sociétés minières pour le respect de la loi qui sanctionne la corruption en Guinée », Thierno Amadou Diallo.

A l’occasion de cette journée, un panel a été animé autour du secteur minier. Les panelistes ont abordé les causes ainsi que les formes de la pratique de corruption. Ils ont aussi préconisé des pistes de solution pour inverser la tendance dans le secteur minier guinéen. Tous à l’unanimité ont exprimé leur espoir de voir l’application de la loi qui sanctionne la corruption.

Depuis Boké, Oumar Sory Camara

Pour Africaguinee.com

Créé le 8 décembre 2023 17:30

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

ECOBANK

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces