Guinée : Voici « pourquoi » l’ex président de la Cour Constitutionnelle a été écroué

Mohamed Lamine Bangoura (M)

CONAKRY-Mohamed Lamine Bangoura, ex président de la Cour Constitutionnelle, a été déposé ce jeudi 15 décembre 2022, dans la soirée à la maison centrale de Conakry, a appris Africaguinee.com de sources concordantes.

Selon nos confrères d’Espace TV qui ont eu la primeur de cette information, cet ancien haut commis de l’Etat a été placé sous mandat de dépôt par la chambre de l’instruction de la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (Crief).

D’autres sources interrogées par Africaguinee.com ont indiqué que ces derniers jours, le successeur de feu Kéléfa Sall à la Cour Constitutionnelle était fréquent à l’Office de Répression des délits Économiques et Financiers. La justice était déjà ses trousses.

Selon informations, M. Bangoura est poursuivi pour des faits présumés de corruption, enrichissement illicite, blanchiment d'argent, faux et usage de faux en écriture publique, parjure, détournement de deniers publics et complicité.

Lire aussi-Traque des biens mal acquis : Plusieurs immeubles saisis par la Crief…
Ce n’est pas tout. En juillet dernier, le garde des sceaux avait révélé que l’ex patron de la Cour Constitutionnelle s’était lancé dans une acquisition immobilière au Sénégal.

Cette course effrénée portait notamment sur un immeuble R+4, objet du titre foncier N°1647/NGA du lot 4 Dakar pour un montant de quatre cent quatre millions de francs CFA (404 000 000 CFA) et d’une villa à Nongo à 5 milliards Gnf. Ce, alors que son salaire mensuel était de cent quarante-cinq millions de francs guinéens (145 000 000 GNF).

Au sein de la Cour Constitutionnelle, il n’est d’ailleurs pas le seul à être dans le collimateur de la justice. Sept autres conseillers de cette haute juridiction dissoute au lendemain du coup d’Etat, sont également sur la sellette. Toutefois, apprend-on, certains d’entre eux se sont fait la malle.

A noter que Mohamed Lamine Bangoura, que nous avons tenté de joindre en vain, dans la soirée, rejoint en prison plusieurs autres anciens dignitaires du régime déchu. Tels que Kassory Fofana, Amadou Damaro Camara, Mohamed Diané. 

Affaire à suivre…

Africaguinee.com

Créé le 16 décembre 2022 01:31

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,