Guinée : Les acteurs impliqués dans le processus de passation des marchés publics outillés par la Banque Mondiale sur la méthodologie MAPS II

CONAKRY- L’atelier de formation sur l’évaluation du système de passation des marchés publics suivant la méthodologie de MAPS 2 en République de Guinée, a été clôturé ce vendredi 19 avril 2024, sur une note de satisfaction des organisateurs et des participants.

Cette formation de trois (3) jours, chapeautée par le ministère de l’Économie et des Finances et soutenue par la Banque Mondiale était exclusivement destinée aux acteurs de l’écosystème de la commande publique guinéenne. Durant ces 72heures de renforcement des capacités, les acteurs de l’administration publique, du secteur privé et de la société civile ont été suffisamment outillés sur l’exercice d’évaluation du système national de passation des marchés publics.

Dans son discours de clôture, le représentant du Représentant Résident de la Banque mondiale en Guinée a remercié le gouvernement guinéen pour cette initiative mais aussi les participants pour leur enthousiasme et leur participation active tout au long de l’atelier.

« Au terme de trois jours de renforcement des capacités des différents acteurs intervenants dans le processus de passation des marchés publics sur la méthodologie MAPS 2, je voudrais au nom de la Banque Mondiale vous adresser mes sincères remerciements pour votre enthousiasme et pour votre participation active. Je remercie également le gouvernement guinéen à travers le ministère de l’économie et des finances pour avoir organisé cet atelier », a formulé Mamadou Saliou Diallo.

Cette formation a permis aux participants d’être suffisamment outillés sur des mécanismes qui leur permettront de contribuer de façon efficace à l’évaluation du système de passation des marchés publics guinéens à travers la méthodologie MAPS II. A l’issue de l’atelier, plusieurs recommandations ont été formulées par le Groupe de Banque Mondiale à l’endroit des autorités de la transition guinéenne.

« Cette formation a permis la revue du projet de la note conceptuelle, la répartition des parties prenantes permettant dans les quatre (4) piliers d’évaluation et la désignation des rapporteurs pour lesdits piliers. Les enseignements que vous avez reçu pendant ces trois jours vous permettront sans doute d’améliorer le système de passation des marchés publics de la Guinée à travers l’outil MAPS 2. Nous vous réitérons que le Groupe de la Banque Mondiale accompagnera le gouvernement guinéen tout au long de cet exercice qui s’étalera au moins sur huit (8) mois », a promis le représentant du Représentant résident de la Banque mondiale en Guinée.

Le Groupe de la Banque Mondiale insiste auprès des autorités guinéennes pour leur implication au cours des prochaines étapes de l’évaluation pour la mise en application des recommandations issues des trois jours de travaux. Il s’agit entre autres :

  • Nommer les membres du comité de pilotage, maximum 12 personnes,
  • Désigner le point focal du comité de pilotage qui assurera la liaison avec l’équipe d’évaluation et les différentes administrations concernées,
  • Finaliser la note conceptuelle qui permettra de planifier et préparer l’évaluation et le faire valider par le secrétariat du MAPS,
  • Lancer l’évaluation à travers un atelier présidé par le secrétaire général du ministère de l’économie et des finances regroupant le comité de pilotage et les parties prenantes,
  • Organiser des ateliers d’évaluation d’un maximum de cinq (5) jours chacun avec les parties prenantes après la validation de la note conceptuelle par le secrétariat du MAPS.

Pour sa part, le Secrétaire général du ministère de l’Économie et des Finances a expliqué que la tenue de cet atelier a été profitable à double titre pour la Guinée. Selon Elhadj Abdoulaye Touré, il a permis aux participants d’acquérir des connaissances précieuses en matière d’évaluation des systèmes de passation des marchés publics mais aussi, il a été l’occasion de poser les bases de l’évaluation complète du système de passation des marchés publics guinéens à travers l’élaboration et la validation de la note conceptuelle.

« En décidant de réunir l’ensemble des acteurs impliqués dans le processus de passation des marchés publics, le gouvernement à travers le Ministère de l’Économie et des finances a opté pour une approche participative et de synergie d’actions entre toutes les structures engagées dans l’application de la Méthodologie d’Évaluation des Systèmes de Passation des Marchés Publics (MAPS) », a fait savoir Elhadj Abdoulaye Touré avant d’exhorter chaque participant à comprendre qu’à partir de la présente session qu’il est, au niveau de sa structure, la cheville ouvrière du processus d’évaluation dans lequel s’engage la Guinée.

« Je voudrais au nom du Ministre de l’économie et des Finances réitérer nos remerciements à l’endroit du Groupe de la Banque Mondiale qui ne cesse d’accompagner le Gouvernement dans le financement de nos projets de développement et dans l’amélioration de leur mise en œuvre. Mes remerciements vont également à l’endroit des consultants pour la qualité des enseignements développés mais aussi et surtout pour leur disponibilité à conduire la première évaluation de notre système de passation des marchés publics », a lancé M. Touré, avant de faire part de ses attentes après l’organisation de cette formation.

« En espérant que les recommandations issues de vos travaux permettront d’améliorer substantiellement le processus de passation des marchés de notre pays, je voudrais vous rassurer que le Ministère de l’Économie et des Finances ne ménagera aucun effort pour accompagner leur mise en œuvre », a conclu Elhadj Abdoulaye Touré.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 666 134 023

Créé le 19 avril 2024 16:40

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces