Guinée : Bah Ousmane en ordre de bataille pour les élections législatives…

Bah Ousmane, leader de l'UPR

CONAKRY-Le parti Union pour le Progrès et le Renouveau (UPR) dirigé par Bah Ousmane affûte ses armes pour les élections législatives du 16 février. Ce samedi 21 décembre 2019, cette formation politique alliée au parti au pouvoir depuis 2010, a ouvert sa session extraordinaire du comité central, en prélude à ce scrutin.

L’objectif est de trouver des stratégies pour aborder le scrutin législatif. Bah Ousmane le leader du parti a saisi cette occasion pour battre le rappel des troupes, mais aussi annoncé que son parti est ouvert aux alliances.

« En tant que Parti de dialogue, nous pouvons tisser des alliances avec n’importe quelle formation politique qui partage avec nous les valeurs fondées sur les principes de liberté, de démocratie, de justice et qui lutte en vue de conquérir et d’exercer le pouvoir dans un esprit de partage. Et quoi qu’en disent nos détracteurs de tous bords, l’Union du Progrès et le Renouveau, l’UPR, constitue aujourd’hui l’alternative la plus crédible sur l’échiquier politique national. Alors, préparons-nous pour gagner confortablement les élections législatives prochaines », a lancé leader de l’UPR dans son discours d’ouverture.

Lors de cette session extraordinaire du comité central de l’UPR, des délégués sont venus de tous les horizons aussi bien à l’intérieur du pays que de l’extérieur.  Devant eux, Bah Ousmane a reconnu qu’il a fallu une grande force de conviction et de foi en une victoire certaine pour permettre à l’UPR de progresser et de maintenir le cap des choix politiques du Parti depuis 21 ans.

“En dépit des adversités souvent déloyales, l’UPR a gardé la tête haute et a enregistré des succès indéniables tel que le montre notre participation de qualité, tant au sein des appareils de l’Etat, avec des présences à des niveaux très élevés, à l’Assemblée nationale, que dans des structures importantes de décision », s’est-il réjoui.

Depuis la mi-octobre, la Guinée est agitée par des manifestations politiques souvent meurtrières à cause du projet de nouvelle constitution que le président Alpha Condé vient d’officialiser.  Dans son discours, Bah Ousmane n’a pas manqué de dénoncer l’attitude de certains hommes politiques qui, selon lui, instaurent un climat de tension dans le pays.

« L’unité nationale reste toujours ébranlée par des tendances ethnocentriste et tribaliste, un climat d’insécurité avec une dépravation des mœurs de plus en plus accentués. Toutes les formations politiques vivent en ce moment dans la fièvre des élections législatives du 16 Février prochaines. Certaines d’entre elles, plus ou moins agitées, ont crée une véritable tension avec toute sorte de slogans concernant les perspectives de 2020. Ce climat, vécu quotidiennement fait dire à beaucoup que la Guinée ne s’occupe que de politique. Quand-est-ce que les guinéens vont-ils travailler ? se demandent-ils. Et bien, la réponse de notre Parti se trouve dans les présentes assises: Nous ne sommes pas dans la politique politicienne. L’UPR dans sa quête de progrès transcroissant engage ses cadres, ses militants et militantes à se trouver grâce à une organisation solide, juste, efficace et rationnelle, les voies et moyens permettant de mettre en place une société de travail rentable pour tous », a-t-il lancé.

Cette session est une opportunité pour l’UPR d’organiser un débat sérieux, large, profond et honnête autour des questions relatives à l’état de fonctionnement du parti afin d’identifier les défis et les enjeux en cette période cruciale de la vie politique de la Guinée. Les délégués essayeront de trouver des solutions nécessaires pour garantir au parti  la victoire lors des  prochaines législatives.

« Si la mission de l’Assemblée nationale est de voter des lois, examiner et ratifier des conventions, traiter des accords internationaux, de contrôler l’exécutif et d’informer le peuple, alors, c’est là que nous avons la possibilité de faire entendre les positions et les vues de notre Parti, devant l’opinion nationale et internationale. En conséquence, on ne peut envisager un seul instant d’être absent de cette tribune où se décide le sort de la nation et de nos concitoyens. Nous, UPR, avons la responsabilité historique de défendre les intérêts de nos populations par tous les moyens légaux”, a indiqué le ministre d’Etat Bah Ousmane.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le 21 décembre 2019 17:03

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces