États-Unis : Voici « pourquoi » les forces vives s’opposent au voyage du colonel Doumbouya…

Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition

NEW-YORK-La branche des forces vives en Amérique du Nord projette une manifestation aux États-Unis en marge de la 78ème Assemblée Générale de l’ONU prévue à New-York. Pourquoi cette initiative ? Pourquoi le voyage annoncé du colonel Doumbouya dans le pays de l’oncle Sam dérange tant cette entité ? Afrcaguinee.com a interrogé Talibé Bah coordinateur des forces vives aux USA.

AFRICAGUINEE.COM : La branche des Forces Vives de Guinée en Amérique du Nord (Etats-Unis, Canada et Mexique) projette une manifestation en marge de l’assemblée générale des Nations Unies où le colonel Mamadi Doumbouya est annoncé. Pourquoi ?

TALIBÉ BAH : Effectivement, nous avons appris que le chef de la junte militaire au pouvoir en Guinée, le colonel Mamadi Doumbouya envisage d’effectuer une visite ici aux Nations Unis à l’occasion de cette assemblée générale. Alors nous, en tant que Forces Vives Guinéennes basées en Amérique du Nord, nous envisageons de faire une marche de protestation contre cette venue du Colonel Mamadi Doumbouya ici aux Etats-Unis. On ne peut accepter qu’il continue à laisser faire ces tueries ciblées en république de Guinée et qu’il effectue une visite dans ce pays qualifié comme étant le plus démocratique du monde et que nous restions bras croisés. Donc, nous comptons démontrer notre désenchantement contre son arrivée ici en dénonçant les violations des droits de l’Homme que lui et son équipe sont en train de faire aujourd’hui en Guinée.

Talibé Bah

Nous allons surtout dénoncer les tueries ciblées sur l’Axe et pousser le CNRD à organiser un dialogue inclusif et sincère sous la présidence de la CEDEAO. Nous voulons aussi rappeler au colonel Mamadi Doumbouya que la transition a dérouté et qu’il faudra qu’il rectifie le trajet de cette transition comme il l’avait promis le 5 septembre et le lendemain du 5 septembre 2021. Voilà entre autres les différentes raisons qui nous poussent organiser cette manifestation devant le siège des Nations Unies. Nous partirons de la mission diplomatique guinéenne jusqu’au siège des Nations Unies.

Est-ce que vous avez fixé une date pour la tenue de cette manifestation ?

Parlant de la date, notre équipe est en train de s’informer sur le jour du passage de la délégation guinéenne devant la tribune des Nations Unies. Donc la date de la manifestation dépendra du résultat que cette équipe de recherche est en train de faire sur le terrain. Mais nous ciblons très certainement entre le 23 et le 25 septembre 2023. Ça dépendra aussi de l’obtention du permis officiel. C’est sûr qu’on aura le permis. Donc, quand on aura la date officielle, on manifestera.

L’année dernière encore vous étiez dans la rue en marge de la 77ème assemblée générale des Nations Unies. Qu’est-ce que cela avait changé concrètement ?

Nous ne manifestons pas parce que nous aimons simplement sortir manifester mais c’est parce que nos autorités n’arrivent pas à réaliser les promesses qu’elles continuent à nous donner. Tant que nos autorités n’arrivent pas à faire ce qu’elles doivent faire pour la population guinéenne, nous n’allons pas nous fatiguer aussi à manifester. Imaginez si Martin Luter King s’était fatigué à marcher, pensez-vous que moi Talibé Bah j’allais être libre ici aux Etats-Unis ? Non.

Donc, oui cette manifestation a donné des résultats positifs et ça continuera à donner des résultats positifs. Il faut que nous continuions à marcher, on a produit une liste des personnes tuées depuis l’arrivée du CNRD au pouvoir, une liste d’une trentaine des personnes tuées en moins de 2 ans. Regardez cette liste, ce sont des jeunes de 17 à 20 ans !  Peut-être que le plus âgé avait 30 ans, on les tue à balles réelles. Donc, on ne peut pas rester bras croisés face à cette situation et la seule chose qu’on peut faire c’est de faire des manifestations pacifiques et dénoncer les atrocités de cette junte.

Est-ce que si le Colonel Mamadi Doumbouya arrivait à renoncer à ce déplacement pour une raison ou pour une autre, vous renonceriez aussi à cette manifestation ?

Non, en aucun cas on ne renoncera. Mamadi Doumbouya n’est pas seul dans l’équipe du CNRD donc nous allons dénoncer devant le monde entier pour dire qu’il y a des atrocités qui se passent aujourd’hui en république de Guinée, il faut qu’on rectifie la transition, il faut que cette transition réussisse pour l’intérêt de tous les guinéens. Soyez rassurés qu’on est fatigué de marcher mais tant que cette junte continue à faire des fausses promesses plus qu’Alpha Condé, nous n’allons pas nous fatiguer aussi à continuer à marcher pour dénoncer ces dérapages.

Où est-ce que vous en êtes au niveau des préparatifs ?

Les préparatifs vont bon train. Tout ce qui nous reste aujourd’hui c’est d’avoir le permis officiel pour qu’on puisse être situé sur la date de cette manifestation devant le siège des Nations Unies.

A suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le 13 septembre 2023 12:00

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces