Guinéens « disparus » dans les eaux sénégalaises : le ministère des Affaires Étrangères apporte des précisions…

CONAKRY- Le ministère guinéen des Affaires Étrangères, de l’intégration africaine et des Guinéens Établis à l’Etranger vient d’apporter des précisions sur le cas des jeunes guinéens déclarés « morts ou portés disparus » dans les eaux sénégalaises.

Ces candidats à l’immigration irrégulière vers l’Europe, venus de Bonfi-port se seraient embarqués clandestinement à saint Louis, une ville située au Nord du Sénégal. Mais face aux conditions de voyage qui n’étaient pas favorables, certains auraient perdu la vie durant le chemin de retour.

Au ministère des affaires, de l’intégration africaine et des guinéens établis à l’Etranger, la situation est suivie de près, à en croire un des cadres du département joint par un journaliste d’Africaguinee.com, dans la soirée de ce mardi 7 mai 2024. Au bout du fil, notre interlocuteur parle de 27 jeunes guinéens portés disparus.

« Il s’agit de (31) jeunes guinéens, tous venus de la contrée de Bonfi-port. Ils se seraient embarqués clandestinement à saint Louis. Après 06 jours en mer sans provisions et sans pouvoir parvenir à destination c’est-à-dire l’Espagne, ils ont rebroussé chemin. Au cours du trajet, certains d’entre eux auraient trouvé la mort à cause de la famine, la soif mais aussi de violences de la part des passeurs selon les informations recueillies auprès des rescapés », explique ce haut cadre du ministère des Affaires Étrangères.

« À ce jour 27 guinéens sont considérés comme portés disparus, dont certains font partie de ceux qui avaient pris la fuite à la suite de la descente des gendarmes à leur arrivée au port de Saint louis. Les rescapés sont sous soins à l’hôpital de Saint-Louis. Cinq (05) passeurs ont été mis aux arrêts à la Gendarmerie », selon Mamadou Saitou Barry, directeur général des Guinéens établis à l’Etranger.

Mamadou Saitou Barry, directeur général des Guinéens établis à l’Etranger

Depuis l’annonce de ce drame, le ministère des affaires étrangères, de l’intégration et des guinéens établis à l’Etranger a instruit l’ambassade de Guinée à Dakar de se rendre aussitôt sur les lieux pour s’enquérir de l’état des malades et assurer leur prise en charge intégrale, précise monsieur Barry.

« Son excellence monsieur le ministre des affaires étrangères a instruit d’une part la relance de la cellule de crise mise en place au lendemain de sa prise de service et d’autre part il a demandé à l’ambassade de se rendre aussitôt sur les lieux du drame pour s’enquérir de l’état de santé (des rescapés). A date, tout ce qui est frais lié à leur traitement est pris en charge par les autorités à travers le département » a ajouté le directeur général des Guinéens établis à l’étranger.

Dossier à suivre…

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le 7 mai 2024 20:07

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces