Naufrage tragique au large du Sénégal : 28 guinéens perdent la vie sur le chemin de l’Europe…

Naufrage meurtrier à Koukouba dans Kanfarandé

CONAKRY-Plusieurs familles viennent encore d’être endeuillées en Guinée ! 28 candidats à l’immigration irrégulière vers l’Europe auraient trouvé la mort dans le chavirement de leur embarcation au large des côtes sénégalaises, a appris Africaguinee.com.

Sur 36 migrants irréguliers, tous des Guinéens, 28 auraient perdu la vie le week-end dernier  a appris Africaguinee.com. Selon nos informations, les 36 jeunes viennent tous de Bonfi, un quartier de la commune de Matam. Le Gouvernement déplore une grande perte pour la Nation. (Image d’illustration).

Ils se seraient embarqués à bord d’une pirogue de fortune dans un port à Dakar à destination de l’Europe. Des altercations auraient éclaté entre les passagers et le piroguier qui voulait faire demi-tour à cause des mauvaises conditions météorologiques. Interrogé par Africaguinee.com, le Chef de quartier de Bonfi explique.

« C’est le 04 mai vers 18h que j’ai été informé que de nombreux migrants guinéens sont morts en haute mer. Ainsi j’ai pris mes dispositions, avec mon secrétaire administratif, nous sommes allés voir le chef de port au débarcadère de Bonfi. Celui-ci nous a dit qu’il a appris la même chose que nous. Il venait de recevoir un appel venant du Sénégal l’informant que sur les 36 jeunes guinéens à bord de l’embarcation, seulement huit ont eu la vie sauve.  De là, nous avons cherché à entrer en contact avec les familles des victimes.  On a recensé 12 familles dont certaines qui ont perdu 2 personnes. Automatiquement, j’ai averti le commissariat central et la Mairie. Nous sommes passés dans plusieurs familles. On a enregistré 12 victimes à Bonfi Port et 4 à Bonfi Marché ce qui fait 16 victimes au total », a confié M. Alpha Soumah.

Le drame se serait produit en haute mer, poursuit le chef de quartier de Bonfi. « Ils ont quitté la Guinée dans des véhicules pour rallier le Sénégal. Arrivés à Dakar, ils se sont embarqués à bord d’une pirogue. Mais avant de bouger, d’après ce qu’on nous a expliqué, ils ont discuté entre eux parce que le piroguier aurait dit que leur nombre dépasse la capacité de son embarcation. Mais ils n’auraient pas accepté…C’est comme ça qu’ils ont bougé du port.

Selon ce qu’on nous a expliqué, quand ils sont arrivés en haute mer, des nuages ont assombri leur vision, ils ne voyaient plus pour avancer. Le piroguier a émis le souhait de rebrousser chemin, c’est là-bas que les disputes auraient commencé. Ils ont fini par une bagarre qui a mal tourné.  Sur les 36 personnes à bord de la pirogue, seulement 8 ont eu la vie sauve, les 28 autres y ont trouvé la mort. Ces 36 personnes sont toutes Guinéennes selon nos informations », explique le chef de quartier de Bonfi.

Cette mauvaise nouvelle a provoqué des tensions à Bonfi où des jeunes voulaient saccager le débarcadère de Bonfi, précise ce responsable local, qui souligne que le calme serait revenu après une sensibilisation. Dans la soirée de ce lundi 06 mai, le Premier Ministre Bah Oury a déploré une grande perte pour notre nation.

« C’est une situation regrettable qui nous retire des bras valides et des cerveaux à la fleur de l’âge. Je réitère à notre jeunesse, que l’avenir n’est pas compromis en Guinée », a réagi le Chef du Gouvernement.

Dossier à suivre !

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 666 134 023

Créé le 6 mai 2024 21:56

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces