Enquête documentaire sur Bah Sadio : Le DGA de l’ANRU Alpha Boubacar Bah, adresse ses « félicitations » à Africaguinee.com

C’est avec une immense fierté et un profond respect que nous souhaitons vous féliciter pour la réalisation et la diffusion du documentaire « Sur les traces de Bah Sadio ». Ce film remarquable a accompli un acte d’éclaircissement indispensable en édifiant le public sur la vie et les circonstances réelles entourant la mort de l’artiste émérite Bah Sadio, survenue dans la soirée du 25 octobre 1976 des suites de maladie. L’histoire de Bah Sadio a longtemps été racontée de manière tragique ou sous l’ombre d’un crime passionnel, mais grâce à votre travail acharné, une nouvelle lumière a été jetée sur cette légende de la musique guinéenne.


Nous saluons chaleureusement le journaliste Alpha Ousmane Bah (AOB), son équipe, et toute la rédaction d’Africaguinee.com pour leur extraordinaire travail de recherche et de documentation. Le documentaire va bien au-delà de la simple biographie de Bah Sadio. Il nous transporte dans le village de Bhoundou Tely dans la sous-préfecture de Thianguel Bori (Lélouma), son lieu d’origine, nous permettant de rencontrer ses parents, amis, connaissances, et les habitants de cette communauté. Ce voyage nous a ouvert les yeux sur la richesse de la culture et de l’héritage de Bah Sadio.

Nous avons également pris note de la demande explicite de la famille de Bah Sadio, réclamant le rapatriement de son corps en Guinée, la terre qu’il chérissait tant. Cette demande devrait mériter une analyse approfondie et dans la mesure du possible satisfaite par les autorités de notre pays. En outre, la situation précaire de sa famille et de ses ayants droit doit attirer l’attention des autorités guinéennes, en particulier du Ministère en charge de la Culture. Il est essentiel que le BGDA (Bureau Guinéen des Droits d’Auteur) révise la situation des droits d’auteur en faveur des ayants droit de Bah Sadio.

Nous tenons également à adresser un appel au talentueux artiste guinéen, Soul Bangs, qui a redonné vie à Bah Sadio à travers sa remarquable reprise de la chanson emblématique « Djere Lele ». Cette reprise a suscité une immense curiosité et a ravivé la mémoire de ce chanteur décédé et enterré il y a près d’un demi-siècle à Paris. En le félicitant et le remerciant pour cet acte hautement significatif, nous l’encourageons à envisager un déplacement à « Bhoundou Tely » et/ ou à faire preuve de générosité envers la famille de feu Bah Sadio, compositeur et auteur de la chanson qui lui a valu près d’un million de vues sur YouTube et plusieurs millions de clics, de vues, et d’interactions sur d’autres plateformes numériques.

Votre documentaire a non seulement contribué à préserver la mémoire de Bah Sadio, mais il a également mis en lumière des enjeux cruciaux qui méritent une attention immédiate. Nous sommes impatients de voir les répercussions positives de cette œuvre remarquable sur la culture guinéenne et sur la vie de la famille de Bah Sadio.

Encore une fois, toutes nos félicitations pour cette réalisation exceptionnelle. Vous avez véritablement honoré la mémoire de Bah Sadio et contribué à la préservation de l’histoire musicale de la Guinée.

Avec toute notre gratitude et notre admiration,

Alpha Boubacar Bah

DGA Agence Nationale de Rénovation Urbaine (ANRU)

Créé le 25 septembre 2023 17:26

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

CANAL +

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

LafargeHolcim

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces