Double meurtre à Diécké : Il tue une femme à coups de machette avant d’être lynché…

diecke

YOMOU-Un double meurtre s’est produit dans la sous-préfecture Diécké, préfecture de Yomou en Guinée forestière. Dans la journée de ce 07 décembre 2022, un homme a assommé une femme à coups de machette avant d’être lynché par une foule hystérique, en représailles.

Chérif Papé a ôté la vie de Matangué Keita sa voisine à coup de machette avant d'être à son tour lynché par des citoyens en colère. L'acte s'est passé au quartier Diécké 2, secteur Horoya nous apprend-t-on. Interrogé sur l'incident tragique, le maire de la commune rurale de Diécké est revenu sur le drame qui a indigné plus d'un dans cette localité située à la frontière Libérienne.

"Selon les informations qui nous ont été rapportées, il y'avait une dispute entre Chérif Papé et ses voisins. Pour la première fois, il a tapé une dame au front par devers un bâton. Celle a été hospitalisée. Après cet acte, l'homme a été arrêté ensuite attaché. Quelques instants après, quelqu’un est venu intervenir demandant de le détacher et qu'il pourrait le maîtriser.

Dès qu’on l’a détaché, il est rentré dans sa maison sortir avec une machette. Tout le monde s’est mis à fuir pour se sauver. C'est dans ces circonstances que dame Matangué Keita est malheureusement tombée. Il est venu la trouver à terre et l’a assommé par des coups de machettes.

Nous avons immédiatement pris des dispositions pour l’évacuer. Elle a rendu l’âme en cours de route. Son corps a été retourné au centre de santé de Diécké", nous a confié Nyan Kemo Bohamy, maire de la commune rurale de Diécké.

Et de poursuivre : « C'est par après que nous avons appris que l'auteur du crime qui serait un déréglé mental a été retrouvé caché dans un buisson situé près de l'église catholique de la place. Quand il a été retrouvé, sur place il a été lynché par une foule en colère, bien avant même que nous ne soyons informés. Et son corps a été transporté par des jeunes en colère jusqu'à son domicile où il a été brûlé. Y compris le bâtiment et son contenu. Ce deuxième cas s'est produit entre 18-19h. Et vu que les jeunes surchauffés continuaient à lancer des pierres, je me suis rendu avec le sous-préfet à la radio communautaire basée ici pour passer des messages de sensibilisation », a dit le maire. 

Selon quelques indiscrétions, le nommé Papé victime et auteur du premier crime se faisait passer pour un guérisseur traditionnel. Les gens vont jusqu'à dire qu'il envoûtait les femmes et les violait alors que celles-ci partaient chez lui pour des soins. 

Pour l'heure, l'accalmie est revenue à Diécké alors que la première victime blessée au front suit des soins au centre de santé de Diécké. Pendant ce temps celui qui a ordonné de détacher le présumé assassin est en train d'être auditionné avant son transfèrement au tribunal de paix de Yomou.

A suivre…

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant régional d'africaguinee.com

A Nzérékoré.

Tél. (00224) 628 80 17 43

Créé le 8 décembre 2022 15:16

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,