Violences à Koliagbé « Kindia » : Les autorités se saisissent du dossier…

KINDIA-Suite aux violences qui ont émaillé, dimanche 17 mars 2024, le district de Koliagbé dans la sous-préfecture de Friguiagbé, les autorités préfectorales de Kindia se sont rendues sur les lieux, a appris Africaguinee.com de sources locales.

Saisie du dossier, la justice pourrait ouvrir une enquête sur ces troubles dès cette semaine. Pour l’heure, la localité de Koliagbé est sous contrôle des forces de l’ordre, on signale des arrestations.

Accusé d’avoir orchestré ces violences, le président du district que nous avons joint au téléphone s’est défendu à sa façon sur fond de défi.

« Ceux-là qui m’accusent n’ont qu’à venir me trouver ici. Je ne peux rien dire… Ceux-là qui font des spéculations, le procureur est au courant, le préfet a passé la journée ici aujourd’hui. Nous ne pouvons rien dire. Celui qui nous accuse n’a qu’à venir ici chez nous. Nous sommes là à Koliagbé« , a réagi brièvement le président du district de Koliagbé.

Les violences survenues dans la matinée du dimanche 17 mars 2024 font suite à la mort d’un jeune impliqué dans des actes de vandalisme d’une plantation d’un citoyen de la localité.

Accusé d’être à l’origine de l’arrestation du défunt tombé malade en prison, M. Ibrahima Kalil Diallo a subi des représailles inouïes.  Joint hier par Africaguinee.com, il a déclaré avoir tout perdu. Sa concession, ses véhicules, ont été vandalisés avant d’être incendiés par une foule en furie. La justice a été saisie du dossier.

Affaire à suivre…

Depuis Kindia, Chérif Keita

Pour Africaguinee.com

Créé le 19 mars 2024 06:25

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces