Détention de Kabinet Sylla « Bill Gates »: La défense de l’ex intendant d’Alpha Condé contre-attaque…

Kabinet Sylla "Bill Gates"

CONAKRY-Les avocats de la Défense de l’ancien intendant civil de la Présidence sous Alpha Condé ont annoncé ce samedi 5 novembre 2022 une batterie d’actions qu’ils entendent exécuter pour protester contre l’inculpation de M. Kabinet Sylla alias Bill Gates. Cet ancien collaborateur du président déchu est accusé des faits présumés de corruption, d’enrichissement illicite, détournement de deniers publics.

Ils estiment que leur client est victime de l’arbitraire, dès lors que selon eux, l’information judiciaire ouverte le 27 janvier dernier visant les entreprises (Djoma S.A, Djoma Logistique et Djoma Groupe S.A) de M. Sylla à la Crief n’avait pas prospéré par manque d’éléments probants. Cette information judiciaire concernait des faits présumés de corruption dans le secteur privé, détournement de deniers publics, recel de fonds publics, enrichissement illicite, concussion, abus d'autorité, blanchiment de capitaux et complicité.

Lire aussi-Crimes économiques : voici "comment l'ex intendant d'Alpha Condé a été épinglé", selon la Crief

« S’étant aperçu qu'il n'existait au dossier de la procédure aucun indice grave ou concordant permettant d'inculper ces personnes morales, la chambre d'instruction de la CRIEF a saisi la Direction Centrale des Investigations de la Gendarmerie Nationale d'une commission rogatoire. En exécution de celle-ci, cette direction a transmis à la chambre d'instruction trois (3) procès-verbaux d'audition de madame TRAORE Fatoumata DIAKITE (administratrice générale de Djoma Group), un (1) procès-verbal d'audition de Monsieur Kabinet SYLLA, un (1) procès-verbal d'investigation (Douane), un (1) procès-verbal d'investigation (enrichissement) et le procès-verbal de synthèse en date du 21 Mars 2022.

Ces enquêtes sur commission rogatoire ont conclu qu'il n'existe aucune raison plausible de nature à entrainer des poursuites contre monsieur Kabinet SYLLA et madame TRAORE Fatoumata DIAKITE qui, d'ailleurs, ne sont pas visés par le réquisitoire de monsieur le Procureur spécial", a déclaré Me Joachim GBILIMOU.

Comme moyens de riposte immédiate, Me Almamy Samory TRAORE, maître Lancinet Sylla et maître Joachim Bilimou annoncent avoir déposé une requête aux fins d'annulation de l’inculpation de leur client, une déclaration d'appel contre l'ordonnance de son placement en détention préventive et une requête aux fins d'examen immédiat.

Lire aussi-Guinée : Charles Wright justifie les poursuites engagées contre Alpha Condé et les piliers de son régime…

Le sieur Kabinet SYLLA, actionnaire unique de la société Group Djoma été inculpé et placé en détention préventive le 03 novembre 2022 à maison centrale de Conakry où il rejoint plusieurs autres anciens dignitaires.

Ses avocats dénoncent avec force une « pratique d'un autre âge » qui, selon eux, n'est nullement en faveur de l'État de droit. « C'est même contraire au slogan des nouvelles autorités, selon lequel, "la justice serait la boussole sous cette transition" », ont-ils fustigé.

A suivre…

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le 5 novembre 2022 18:24

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,