Coupure de l’internet à Djoma média : « Nous sommes fatigués de cette situation », réagit Aboubacar Condé

CONAKRY-L’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT) a coupé l’accès à Internet par satellite au groupe Djoma Média. Dans un communiqué publié hier mercredi 03 avril 2024, la régulatrice des télécommunications en République de Guinée indique avoir procédé à une opération de contrôle révélant des activités commerciales et d’exploitation frauduleuses des terminaux Starlink permettant l’accès à Internet via satellite.

Que s’est-il passé pour le cas Djoma? Que risque le groupe déjà censuré depuis de nombreux mois ? Interrogé ce jeudi 4 avril 2024, Aboubacar Condé, le Directeur de l’Information dudit media a apporté des précisions.

« Effectivement hier contre toute attente, on a vu une équipe de L’ARPT débarquer dans nos locaux pour dire qu’elle était venue dans le cadre d’un contrôle inopiné. Après ils sont montés sur le toit pour démanteler le système qui nous permettait de nous connecter. C’est dans ce cadre que vous avez constaté le soir,  le communiqué de l’entité en question pour mettre en garde contre tout utilisateur de ce type d’internet. En bref, c’est ce que nous subissons aujourd’hui.

J’avoue que c’est une situation difficile et déplorable que nous traversons. C‘est incompréhensible. En tout cas nous ne faisons qu’alerter les autorités pour qu’elles sachent raison garder et qu’elles comprennent que ces différentes mesures sont contreproductives. On ne peut pas continuer à cautionner ces mesures qui ne font l’affaire de personne. Nous sommes fatigués de cette situation qui ne fait que perdurer. A ce stade, l’on ne saurait vous dire la raison seuls ceux qui le font peuvent vous dire quelque chose. Une chose est sûre  depuis notre installation en  République de Guinée le groupe Djoma est parvenu à résoudre plusieurs problèmes. Ce qui veut dire que nous ne constitutions pas un danger », a-t-il expliqué.


Le responsable de l’information de ce groupe de presse affirme qu’ils vont continuer à se battre pour résoudre cet autre problème. Il rassure que ces difficultés ne vont jamais les ébranler.

« Nous allons continuer à nous battre pour résoudre le problème puisque c’est la seule solution, on a saisit la Haute Autorité de la Communication pour enfin qu’elle saisisse l’ARPT mais, c’est resté silence radio.Mais que ceux qui sont derrière cette situation sachent une seule chose : notre mental est toujours bon et nous ne baisserons jamais la garde, comme vous le constatez depuis toujours nous faisons une édition de 30 minutes et toutes les émissions passent comme avant.

Tout le monde est engagé pour mener le combat jusqu’à la victoire puisque le personnel est convaincu que ce n’est pas la faute du PDG encore moins celui du Directeur général mais plutôt d’une autre personne.C’est possible que ces mesures soient prises même si par ailleurs nous ne le souhaitons pas mais quand même pour le moment ce n’est pas cela le débat. Nous sommes en train de faire tout ce qui est possible pour continuer le travail convenablement jusqu’à ce qu’on trouve qu’elles (autorités) nous a verrouillés les portes« , a-t-il dit.

A suivre…
Mamadou Yaya Bah 
Pour Africaguinee.com 

Créé le 4 avril 2024 16:11

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , , ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_