Conakry : la route « Le Prince » renoue avec les ordures… « on ne peut plus respirer »

CONAKRY-Les services chargés du ramassage et de l’acheminement des ordures à la décharge n’auraient pas travaillé ces derniers jours. Conséquence, la route « Le Prince » par exemple est, à bien d’endroits envahie par des tas d’immondices, selon un constat fait par Africaguinee.com notamment de Koloma à Wanindara.

Mohamed Lamine Sylla, habitant du quartier Yimbeya a son magasin à quelques mètres d’un point noir. Il témoigne :

« Depuis plusieurs jours, ces ordures s’accumulent à plusieurs endroits le long de la route le Prince. Comme les citoyens viennent jeter les ordures jour et nuit, les poubelles sont remplies. Ce qui oblige les gens à jeter les déchets dans la rue. Les citoyens affirment qu’ils n’ont pas d’autres endroits où jeter les ordures, sauf ici. Nous sommes à quelques mètres de ces déchets et nous ne pouvons même pas respirer. Nous risquons également de tomber malades en respirant cette mauvaise odeur.

Les PME ne sont pas nombreuses, souvent c’est une seule personne pour tout un quartier. En plus, ce sont des tricycles qu’ils envoient pour ramasser les ordures. Tout cela fait que les poubelles sont vite remplies. Les camions de ramassage des ordures de l’État ne passent pas dans les quartiers ce qui pousse les gens à venir jeter les ordures dans la rue », a-t-il expliqué.

Bountouraby Camara vend des galettes à quelques mètres de ces ordures. Elle lance un appel aux autorités pour un assainissement rapide dans la commune de Lambanyi.

« Les autorités doivent interpeller les citoyens à travers la sensibilisation.  Sinon l’autorité a fait de son mieux en déposant les bacs à ordures le long des artères pour ne pas que la route soit sale, mais certains déposent les ordures sur la route la nuit, d’autres à l’aube. C’est nous citoyens qui devons faire preuve de civisme. La journée personne n’ose jeter les ordures dans la rue devant moi sans que je ne réplique », dit-elle.

Interrogé, le Président de la Délégation Spéciale de Lambanyi, Fafa Bira Mané a apporté des précisions sur cette situation dans sa commune.

« La gestion des ordures dans nos communes relève de la responsabilité de la mairie de Ratoma pour le moment. Jusqu’à ce que nous trouvions des solutions logistiques et du personnel pour s’occuper de cette question des ordures dans notre commune de Lambanyi. Aujourd’hui nous avons même eu une rencontre avec une institution internationale qui envisage de nous accompagner dans ce sens, notamment en offrant une formation et en fournissant des équipements au personnel. Nous allons trouver une solution pour ramasser ces ordures et même commencer dans certains endroits si vous remarquez », a-t-elle indiqué.

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le 4 mai 2024 10:50

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_