Oyé Guilavogui a-t-il rejoint Alpha Condé en Turquie? Un proche de l’ex ministre précise…

Oyé Guilavogui

CONAKRY- Oyé Guilavogui a-t-il fui son procès pour rejoindre l’ex président Alpha Condé en Turquie ? Non, selon une source très proche de l’ancien ministre des postes, télécommunications et de l’économie numérique, qui s’est confiée à Africaguinee.com.

Contrairement à ce qu’a affirmé l’un des avocats de l’Etat ce mercredi 20 mars 2024, l’ex ministre de l’environnement continue son traitement en Tunisie.

« Ce que l’avocat a dit n’est pas vrai, M. Oyé Guilavogui suit son traitement en Tunisie. Je viens à l’instant de communiquer avec lui. Si l’avocat là savait combien de fois Oyé Guilavogui était énervé contre Alpha Condé, il n’allait dire ça. Puisque Oyé estime que c’est à cause de Alpha Condé qu’il est dans tous ces problèmes actuellement.

Des fois même, quand Alpha Condé l’appelle pour parler avec lui, il refuse parce qu’il n’est pas content de lui. Je jure sur la tête de mon fils que Oyé est en Tunisie et il suit son traitement », nous a confie une source proche de la famille de Oyé Guilavogui.

Lire aussi-Guinée : Des ministres, Directeurs Généraux, DAF…cités dans de « sulfureuses » affaires

Cet ancien proche du Président Alpha Condé est poursuivi devant la CRIEF pour des faits présumés de « enrichissement illicite, détournement de deniers publics, corruption, blanchiment de capitaux ». Il est accusé d’un détournement de 50 millions de dollars US, destinés à la relance et la modernisation de la Société de Téléphonie de Guinée (SOTELGUI).

L’ancien ministre des postes, télécommunications et de l’économie numérique a été autorisé par la Cour de répression des infractions économiques et financières d’aller se faire soigner en Tunisie au mois de novembre dernier pour une durée de trois (3) mois. Mais depuis qu’il a rejoint la Tunisie il n’est pas revenu pour poursuivre son procès.

A Suivre !

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 666 134 023

Créé le 21 mars 2024 06:17

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,