Belgique: La triste histoire de Sarah Traoré, une jeune guinéenne menacée d’expulsion…

Crédit photo: rtbf.be

BRUXELLES- Une jeune guinéenne est en phase d’être expulsée de la Belgique où elle vivait depuis quelques mois. Arrivée « clandestinement » sur le sol belge, Sarah Traoré a introduit une demande d’asile auprès du centre Caricole. Malgré son histoire pathétique, la jeune femme guinéenne verra sa demande d’asile refusée par les autorités belges. Le recours qu’elle a également introduit avec l’aide d’un avocat, sera sans succès.

Sarah Traoré était mariée avant de quitter la Guinée. Elle dit avoir fuit son pays pour éviter une pratique qui est devenue presque un rituel en Guinée. A la mort de son mari, la famille de la jeune femme l’a obligé à se remarier à son beau frère, comme il est de coutume en Guinée. Son père l’aurait même menacé de mort au cas où elle n’accéderait pas à leur demande. En Guinée, s’opposer à la volonté de sa famille est considéré comme un crime de lèse-majesté.

Malgré les nombreux soutiens qu’elle a bénéficiés de la part de certaines associations, la jeune guinéenne a été jugée persona non grata en territoire belge. Le 23 février dernier, une première tentative d’expulsion de la jeune guinéenne vers son pays a été sans succès. Malgré le refus de la dame d’obtempérer, les autorités belges ont décidé de maintenir leur décision. La jeune dame devrait être expulsée de la Belgique ce Mercredi 2 mars 2016.

 

SOUARE Mamadou Hassimiou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 11

 

 

Créé le 2 mars 2016 17:35

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_