Sénégal : Un étudiant tué dans des manifestations contre le report de la Présidentielle…

DAKAR- C’est la première victime de la contestation née du report de l’élection présidentielle du 25 février au Sénégal. Un jeune étudiant a succombé à ses blessures ce vendredi 09 février 2024 à Saint-Louis, en marge d’une manifestation appelée par un collectif de citoyens opposés à l’ajournement du scrutin présidentiel. La victime faisait la Licence à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis, a appris Africaguinee.com.


A Dakar et dans d’autres endroits du pays, les forces de l’ordre puissamment mobilisées ont dispersé dans l’après-midi des protestataires opposés à la décision controversée du président Macky Sall. Dans la capitale, les manifestants s’étaient donnés rendez-vous à la Place de l’Obélisque pour exprimer leur désaccord face au report de l’élection présidentielle. Un lieu envahi très tôt par la police pour empêcher les rassemblements.

« Chez nous ici (Dakar ndlr), les manifestations étaient très violentes », confie un Dakarois joint par Africaguinee.com dans la soirée de ce vendredi.

Selon les autorités Sénégalaises, ladite manifestation à la Place de l’Obélisque n’était pas autorisée. Les services de sécurité ont fait usage de bombe lacrymogène pour disperser manifestants.

Les activités ont été fortement impactées par cette vague de contestation. Pour le moment, le gouvernement Sénégalais n’a pas communiqué sur le bilan de la manifestation de ce vendredi. Toutefois, sur le front judiciaire, plusieurs candidats ont déposé un recours devant la Cour Suprême pour « retoquer » le Décret de Macky Sall.

Africaguinee.com

Créé le 10 février 2024 09:00

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces