Conakry : Comment un bébé d’un mois a été kidnappé à Wanindara…

CONAKRY- C’est une histoire rocambolesque. Fatoumata Binta Diallo est un bébé âgé juste d’un mois !  Elle a été kidnappée dans la nuit du lundi à mardi 02 janvier 2024 au quartier Wanindara 1 dans la commune de Ratoma. Ses parents sont inquiets.


Selon les témoignages recueillis auprès de la famille, le bébé a été enlevé par une fille qui était de passage chez la famille Diallo il y a quelques jours. Rencontrée ce jeudi 4 janvier 2024, à son domicile, Mariama Diallo explique les circonstances dans lesquelles son bébé a été volé.

« A son arrivée chez moi, elle (femme à l’origine de l’enlèvement) m’a trouvé en train de me tresser. J’ai trouvé qu’elle avait un œil sur moi. Je me demandais pourquoi elle me fixait. Après que j’aie fini de me tresser, je suis allée prendre une douche. A mon retour nous sommes rentrés ensemble dans ma chambre, elle a commencé à verser des larmes. J’ai cherché à savoir ce qui n’allait pas, elle me dit qu’elle est orpheline de père et que sa maman est alitée sans moyens financiers. Finalement j’ai eu pitié d’elle sans savoir qu’elle a l’intention de voler mon enfant.

Après elle s’est couchée faisant semblant de dormir. C’est vers minuit que je me suis réveillée pour donner allaiter le bébé. Je remarque que l’enfant n’était pas près de moi. La femme venue me demander de l’aide l’avait déjà kidnappée. Je suis sortie alerter le voisinage, mais c’était déjà trop tard puisqu’elle était déjà partie. On ne connaît pas là où elle se trouve avec mon bébé qui n’a qu’un mois », a-t-elle expliqué.

Alpha Oumar Diallo, le père de l’enfant kidnappée dit avoir été informé par sa femme. Interrogé, il confie avoir saisi la CMIS (compagnie mobile d’intervention et de sécurité) d’Enco5 pour des fins d’enquête.

« Personnellement, je n’étais pas à la maison c’est mon épouse qui m’a appelé pour m’informer qu’une dame est venue habiter chez moi sous prétexte qu’elle est orpheline de père et que sa mère serait alitée sans situation financière. Ma femme a pris sa situation au sérieux et l’a acceptée sans imaginer qu’elle était là pour une raison bien déterminée qui est de voler notre enfant. Voilà comment elles sont restées jusqu’à 23h d’après les explications. Il était minuit lorsque ma femme a voulu allaiter son enfant, hélas le bébé était déjà parti. Elle est sortie pour alerter le voisinage pour retrouver la femme, mais c’est trop tard. Nous sommes partis à la CMIS de la cité Enco5 où ils nous ont promis qu’une enquête sera ouverte nous sommes dans l’attente« , a-t-il dit

Mamadou Yaya Bah 

Pour Africaguinee.com

Créé le 5 janvier 2024 08:19

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , , ,

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

Logo UNICEF