SANITA Villes Propres 2 : Enabel et la Commune Rurale de Manéah procèdent à la pose de la première pierre des Zones de Transit et de Tri « ZTT » à KM36 et PK43 pour une meilleure gestion des déchets…

MANEAH-A travers la phase 2 de son projet axé sur la gestion stratégique des déchets en Guinée, Enabel (Agence belge de Développement), en collaboration avec l’ANASP (Agence Nationale de l’Assainissement et Salubrité Publique) et la commune rurale de Manéah, a procédé à la pose de la première pierre des Zones de Transit et de Tri (ZTT) à KM36 et PK43. Le but est d’arriver à une meilleure gestion des déchets dans le cadre du Programme SANITA Villes Propres 2. La cérémonie de lancement des travaux a réuni les autorités locales de Coyah, des responsables de l’Union européenne et les citoyens de la zone bénéficiaire, ce mardi 6 février 2024.


C’est un projet financé par l’Union européenne et mise en œuvre par ENABEL, avec un budget de 10 millions d’euros. L’objectif général de l’intervention SANITA- Villes Propres 2, consiste à améliorer l’environnement sanitaire et la qualité de vie des populations des communes de Dubréka, Coyah et Manéah. Il vise également à améliorer l’accès aux services d’assainissement de base des populations des communes du Nord à travers la construction d’infrastructures pour améliorer le circuit des déchets solides comme les ZTT (Zones de Transit et de Tri).

Dans la zone du PK36 par exemple où la première pose de pierre a été faite, ENABEL fera une grande zone de gestion des déchets avec une zone de tri et de transit, où les petites PME qui ont des tricycles pourront venir déposer les déchets dans des bacs.

« Les déchets seront triées pour pouvoir au mieux les valoriser, et ensuite dans les bacs, les camions viendront les chercher pour les amener à la décharge. A côté de ça, il y aura une plateforme de compostage, qui permettra de composter tous les déchets organiques, dont principalement les déchets du marché et qui permet de pouvoir faire de l’engrais pour les maraîchers. A côté, il y aura un centre valorisation et de sensibilisation pour les déchets toujours. On veut transformer ce site de PK36 qui est aujourd’hui un symbole de la mauvaise gestion de déchets, en symbole de bonne gestion des déchets« , a expliqué Alix Lerebours, cheffe Projet Sanita Villes Propres 2.

Le délai d’exécution de ce projet pourrait s’étendre jusqu’à plus de 2 ans. Le but est de mettre en place tout le système de collecte de déchets à domicile, d’une part et dans les marchés, d’autre part via des entreprises, des PME de collecte des déchets. Ensuite d’amener ces déchets dans des zones de tri et de transit qui sont proches des lieux d’habitation et qui permettent de faire un tri sélectif.

« C’est toute une chaîne économique qu’on cherche à mettre en place et qui permet aussi de créer des emplois, notamment pour les jeunes« , a précisé François Kieffer, Représentant d’ENABEL en Guinée.

Après avoir exprimé la joie des citoyens face à cette gigantesque réalisation, le président de la délégation spéciale de Maneah, a rappelé que la mise en place de ces actions émane de la volonté de ENABEL. Il a cité les actions prioritaires qui ont été sélectionnées de façon unanime et consensuelle, notamment l’assainissement, le renforcement des capacités et la réalisation des infrastructures marchandes.

« Cela nous permet de favoriser un développement harmonieux de notre commune pour le bonheur de notre Populations de Manéah. Imaginez combien de fois la joie est grande en bénéficiant à la fois et pour cette expérience de l’Agence Belge. Ces avantages s’expliquent par l’engagement de tous les citoyens de Manéah à tous les niveaux et par la confiance placée à la Commune de Manéah pour le démarrage du projet SANITA Villes Propres 2 dans les Communes du Nord« , a exprimé monsieur Abdoulaye Sylla.

Le Représentant de l’Union européenne, a indiqué par ailleurs qu’à partir de l’expérience européenne et d’autres villes en Afrique et dans le monde entier, l’Union européenne a voulu investir depuis 2018 avec le projet SANITA dans l’appui au secteur de l’assainissement en République de Guinée et à Conakry en particulier. Monsieur Marco Parolin, poursuit en disant ainsi que les communes de Conakry et Kindia ont d’abord été touchées. Ensuite, le Grand Conakry qui est en train d’être outillé et entrainé.

« De plus en plus, grâce aux ressources mises à disposition par les contribuables européens et l’expertise de Enabel, ont voit de nouvelles Zones de Tri et Transit et de nouveaux centres de valorisation des déchets. Pour ce qui reste, les déchets qu’on ne pourra pas recycler, une nouvelle décharge sera mise en fonction dans les prochaines années à Baritodé, dans la commune de Kouriah, pour les accueillir de façon sécurisée, après que tout ce qui peut être recyclé ou utilisé comme engrais aura été trié par les PME. Cela permettra de fermer la déchetterie de la Minière et de la mettre en sécurité, pour la protection de la ville qui a grandi tout autour d’elle« , affirme Marco Parolin, le Représentant de l’UE.

Le projet Sanita Villes Propres 2, vient à la suite d’un premier projet qui a commencé en 2018, qui était SANITA Villes Propres 1, qui intervenait sur les 5 communes de Conakry, plus Kindia. Cet autre projet s’est employé à élargir la zone d’intervention sur les trois communes périphériques de Coyah, Manéah et Dubréka.

« Nous souhaitons renforcer des services de l’Etat qui jouent leur rôle dans l’élaboration d’une stratégie de contrôle de tous les acteurs de terrain. Ce qu’on souhaite aussi, c’est d’arriver à un changement de comportement de la part des populations pour un plus grand civisme », a conclu M. François Kieffer, Représentant de ENABEL en Guinée.

Dansa Camara DC 

Pour Africaguinee.com

Créé le 7 février 2024 15:58

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces