Ratissage en Turquie : Plusieurs guinéens arrêtés… « la situation est critique »

ANKARA- La situation est « critique », selon une source proche du ministère des affaires Étrangères. Depuis quelques mois, les autorités turques ont lancé une vaste campagne de ‘’ratissage’’ contre les immigrés en situation irrégulière dans leur pays. Dans cette chasse anti-migrants, plusieurs guinéens seraient déjà interpellés. Le dernier cas est intervenu ce jeudi 13 juillet 2023.

Dans des vidéos amateurs parvenue à Africaguinee.com, on voit un homme qui serait un guinéen en train de se faire interpeller manu-militari par des agents de la police qui le brutalisent. La scène est choquante. D’après nos informations, le jeune mis aux arrêts se nomme Amadou Touppé Barry, il a été aussitôt conduit à la police sans même avoir été contrôlé. Il venait à peine de sortir de chez lui, d’après nos sources.

« Depuis plusieurs mois, les autorités turques de l’immigration et la police mènent une vaste opération concernant les étrangers en situation irrégulière. Ce n’est pas une opération qui vise spécifiquement les Guinéens mais tous les étrangers en situation irrégulière. Mais dans leur opération, on constate beaucoup de bavures, c’est le cas aujourd’hui de l’un de nos compatriotes.  L’acte s’est passé vers 9h-10h, ils sont venus arrêter un Guinéen qui venait juste de sortir de chez lui, je ne sais pas là où il se rendait. Lors de son arrestation ils l’ont frappé, l’ont pris et l’envoyé à police. Les cas de ce genre deviennent récurrents », explique Lansana Camara, étudiant guinéen joint par un journaliste d’Africaguinee.com cet après-midi.

Selon notre source, depuis que cette opération a été lancée dans certaines villes du pays de Recep Tayyip Erdoğan, même les détenteurs de papiers légaux ne sont pas épargnés.

« Ils vous arrêtent et vous envoient à la police ou à l’immigration. Récemment, il y a un étudiant guinéen qui a été arrêté, ce dernier, comme c’est la période des vacances, il était à Istanbul, c’est là-bas qu’ils l’ont attrapé et l’ont envoyé à la police. Il a été retenu là-bas durant 5 heures de temps pendant qu’il avait sa carte de séjour turque et sa carte d’étudiants », révèle Lansana Camara.

Plusieurs guinéens sont dans une situation irrégulière sur le territoire turc. Selon nos informations, ils seraient des centaines de personnes dont une dizaine dans des prisons.

« Nous avons lancé un appel à toute la communauté guinéenne pour ceux qui sont en situation irrégulière ou ceux qui connaissent des personnes arrêtées pour se faire enregistrer. Nous avons enregistré jusqu’à 177 Guinéens en situation irrégulière et avant-hier mardi, j’ai reçu une liste d’une trentaine de personnes. Ce qui veut dire que plus de 200 Guinéens seraient en situation irrégulière ça peut aller jusqu’à 300. Et au moins 50 ou plus qui seraient en prison », a précisé Mamady Condé, président des Ressortissants Guinéens en Turquie.

Au ministère des affaires étrangères, de l’intégration africaine et des Guinéens établis à l’étranger, cette situation préoccupante serait suivie de près.

« Je viens de m’informer de ce qui se passe en Turquie, la situation est critique. Mais comme c’est une question diplomatique, nous allons remonter la situation au ministre et voir ce qu’il y a lieu de faire », nous a brièvement expliqué au bout du fils, un cadre du ministère des affaire étrangères.

Nous y reviendrons !

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664 72 76 28

Créé le 13 juillet 2023 20:47

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces