Menace de Grève en Guinée : Que compte faire le Mouvement Syndical après la dissolution du Gouvernement ?

CONAKRY-Malgré la dissolution du Gouvernement de transition, le Mouvement Syndical guinéen ne compte pas reculer dans sa volonté d’aller en grève.


Amadou Diallo, Abdoulaye Sow et leurs camarades syndicalistes restent droit sur leurs bottes et maintiennent leur mot d’ordre. Ils fondent leur décision sur le fait que l’Etat est une continuité.

Le Mouvement Syndical Guinéen rassure que sa décision de déposer l’avis grève ce jeudi 22 février reste maintenue. C’est du moins ce qu’a confié à Africaguinee.com le Secrétaire Général de l’USTG. Abdoulaye Sow prévient qu’aucune situation ne pourrait inverser cette décision.

« La dissolution du gouvernement n’a aucun impact sur notre volonté d’aller en grève puisque l’État est une continuité. Nous maintenons la démarche et le jeudi (22 février) nous allons déposer l’avis de grève » a-t-il annoncé.

Dans sa plateforme revendicative, le Mouvement Syndical de Guinée insiste sur la libération sans condition du Secrétaire Général du SPPG. Sékou Jamal Pendessa dont le procès s’est ouvert mardi 20 février est toujours incarcéré. Le verdict est attendu le vendredi 23 février 2024.

« Nous avons demandé sa libération et on est derrière ça. Demain, nous allons nous réunir pour prendre la meilleure décision » a déclaré le syndicaliste Abdoulaye Sow.

A suivre…

Sayon Camara

Pour Africaguinee.com

Créé le 21 février 2024 10:41

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , , ,

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

Logo UNICEF