Maférinyah : De nombreux blessés dans une attaque à la « machette »…

Un victime de l'attaque alité à l'hôpital

CONAKRY-Plusieurs membres d'une famille ont été blessés dans une attaque à la "machette" et au "coupe-coupe" dans la localité de Maférinya (Forécariah). Ibrahima Sory Diallo et Abdoulaye Sylla ainsi que certains membres de leur famille ont failli perdre leur vie ce jeudi 07 aout 2020.


Selon le frère d’une victime, plus de 50 jeunes ont fait irruption dans leur domaine, leur demandant de quitter les lieux. Interrogé, Elhadj Sannou Diallo explique les circonstances de cette attaque.

 « C’est une association qu’ils ont créé à Maferinyah. Ils l'ont appelé association des jeunes héritiers de Maferinyah et de Coyah. Ils se sont lancés dans une opération de récupération des domaines. Ils ont des slogans à relent communautaire du genre : un allogène ne peut pas être propriétaire terrien devant un autochtone. Ils disent qu'un allogène n'a pas le droit d'avoir plus de 2 hectares de terre. Ils viennent de lancer leur campagne d’urbanisation. Ils sont allés dans deux familles, en ciblant deux domaines. Ils sont partis avec plus de 50 jeunes et se sont attaqués aux membres des familles. Ils les ont violemment battus. Deux sont gravement blessés et se trouvent à Donka", explique-t-il.

Et de poursuivre en faisant des révélations graves : "Ils ont dit qu’ils ont un mandat du Palais pour retirer les terrain occupés par une communauté. Ils agissent tous en complicité des autorités locales. La première famille qui a été agresséee, c’est celle de Diallo Cosmos. Sa plantation a été incendiée le mois de mars dernier et le second, c’est chez feu Aboubacar Diallo. Ils ont amené un faux mandat en disant qu’ils viennent pour lotir. Lorsqu'on s'est opposé, ils ont frappé deux de mes fils, le gardien et la femme du gardien qui est enceinte. Ils ont été ligotés. Il y avait certains qui avaient des coupe-coupes, d'autres machettes. Mon frère et notre gardien sont gravement blessés. L’un a été touché à la côte et l’autre à la tête et sont actuellement en soins à l’hôpital à Conakry. Deux autres dont une nourrice sont à Maferinyah», a expliqué Elhadj Sannou Diallo qui s’inquiète pour la sécurité des membres de sa communauté dans cette zone. 

S’exprimant sur l'acquisition du domaine qu'il occupe Monsieur Diallo brandit des titres fonciers. Il explique que depuis 1984, son défunt père est propriétaire de ce domaine. Il reproche les autorités locales d’être complices dans cette affaire.

« A chaque deux ans, c’est les mêmes problèmes. Quand ils viennent nous attaquer, les autorités d’ici demandent d'arranger à l’amiable. Mais cette fois, ils sont allés trop loin », confie Elhadj Sannou Diallo, qui annonce une plainte contre leurs agresseurs.  

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

Créé le samedi 8 août 2020 1:31

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

LafargeHolcim

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

Lutte contre les MGF à Boké, Conakry et Kindia

mardi, 26 septembre 23 - 6:50