Lucien Guilao sur l’alliance annoncée entre l’UFDG et les FPDD : ‘’ La démarche est incohérente…’’

Lucien Guilao    Photo-Africaguinee.com

CONAKRY- Les réactions se multiplient après l’annonce d’une possibilité d’alliance entre l’UFDG et les FPDD de Moussa Dadis Camara. L’ancien ministre de la transition, Lucien Guilao, a au cours d’un entretien accordé à notre rédaction, exprimé sa « surprise » face à cette annonce de possibilité de mariage politique. Dans cet entretien, Lucien Guilao a également donné son avis sur le déroulement du dialogue politique.

 

AFRICAGUINEE.COM : Monsieur Lucien Guilao bonjour !

LUCIEN GUILAO : Bonjour Monsieur Souaré !

Quelle appréciation faites-vous de l’annonce d’une possible alliance politique entre l’UFDG de Cellou Dalein Diallo et les FPDD de l’ancien président Moussa Dadis Camara ?

Quand j’ai appris la nouvelle, je n’y ai pas cru, ne comprenant rien à une telle démarche.

Maintenant que Monsieur Cellou Dalein Diallo a l’a lui-même expliqué  sur votre site, je n’y comprends toujours rien, alors là rien du tout.

Je sais que tout homme politique est libre de nouer les alliances qu’il juge nécessaires pour atteindre ses objectifs, mais je refuse de croire que le Pouvoir soit la seule raison qui motive la démarche de Monsieur Cellou Dalein Diallo.

Pour être plus claire, cette démarche est non seulement incohérente, mais aussi trop hâtive.

Je veux bien admettre que les deux leaders aient des points de convergences, mais la question est de savoir si ces points sont suffisants pour consolider une alliance durable et porteuse d’espoir.

Je trouve incohérent donc de la part de Monsieur Cellou Dalein Diallo de justifier sa démarche uniquement par les points de convergences qu’il aurait avec le Capitaine en occultant volontairement leur plus gros point de divergence.

C’est cette incohérence qui me fait dire que cette alliance n’aura pas long feu, il va se passer quelque chose et je ne sais pas qui sera le dindon de la farce.

A moins que l’un des deux n’y renonce, il est quasi improbable que cette alliance entre en jeu dès le premier tour puisque nous savons tous que le Capitaine s’est porté candidat à l’élection présidentielle de 2015, nous savons aussi que Monsieur Cellou Dallein Diallo est plus que jamais candidat à cette même élection. 

Quel est votre avis sur le dialogue politique en cours ?

Depuis 2009, nous avons connu plusieurs dialogues et les résultats produits sont plutôt décevants aussi bien dans la forme que sur le fond.  Je vous cite quelques exemples simples :

En 2010, la classe politique se met d’accord pour disqualifier d’office les membres du gouvernement de transition en ne les autorisant pas à  être candidat à l’élection présidentielle, sous prétexte qu’ils sont dans le gouvernement pour 6 mois. Et paradoxalement, la même classe politique qualifie, ou valide la candidature de gens reconnus pour avoir géré ce pays de façon catastrophique des années durant. Des candidats illettrés ont même  été préférés aux membres du gouvernement de transition.

En 2013, l’opposition signe un document avant de le contester quelques jours plus tard alors qu’elle avait participé à sa rédaction.

Cette année, l’opposition se félicite d’avoir obtenu l’annulation du chronogramme sans préciser à sa base qu’il s’agit du chronogramme lié aux communales, donc d’un chronogramme qui n’existe même pas. Et après c’est pour se plaindre à tout bout de champ.

Avec ce qui se passe chez nous, je comprends parfaitement la problématique posée aux bacheliers français cette année, celle de savoir si la politique échappait-elle à l’exigence de vérité.

 

Propos recueillis par SOUARE Mamadou Hassimiou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 11

Créé le 23 juin 2015 07:58

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces