Edouard Zotomou Kpoghomou : « Le seul point à l’avantage du CNRD a été la création de la Crief… »

Edouard Zotomou KPOGHOMOU

CONAKRY-Quinze mois après l’arrivée au Pouvoir du CNRD (comité national du rassemblement pour le développement), certains acteurs politiques commencent à déchanter.

Dans un entretien accordé à Africaguinee.com, Edouard Zotomou Kpoghomou, candidat « recalé » de la présidentielle de 2020 a dressé un bilan mitigé de la gestion de la junte. Cet acteur politique affirme que le seul point qu’il trouve à l’avantage du CNRD a été la création de la Crief (cour de répression des infractions économiques et financières).

Ce responsable de l’alliance nationale pour l’alternance et de la démocratie prévient que tous les signaux montrent que le CNRD veut s’accrocher au Pouvoir. Explications.

« Au départ, le CNRD (comité national du rassemblement pour le développement) avait suscité beaucoup d’engouement. Nous avions cru que le discours qui avait été prononcé pour dire qu’on voulait en finir avec les anciennes méthodes -poursuites extrajudiciaires, emprisonnement sur des motifs fallacieux-, allait être une réalité. Mais au fur du temps, on s’est rendu compte que rien n’a changé sur ce plan.

Le seul point que je trouve à l’avantage du CNRD a été la création de la Crief (cour de répression des infractions économiques et financières). Ça été quelque chose de salutaire. Malheureusement, il y a eu des efforts de ciblage. Quand vous avez géré, vous êtes justiciable, mais vous bénéficiez de la présomption d’innocence. On ne peut vous prendre sur la base de simples allégations. Je pense que le CNRD est toujours en train de tâtonner. Sinon quatorze mois après, on ne devrait pas être en train de parler de cadre de dialogue. Ça veut dire que rien n’a été fait dans ce sens. Or, la transition commence par ça. C’est toujours des références.

Quand le CNDD a pris le pouvoir, ils avaient lancé dans la foulée la date à laquelle, ils allaient organiser des élections, dans la foulée, on connaissait ses membres. Mais au niveau du CNRD, il y a un flou. Il n’y a pas de lisibilité. En dehors de Doumbouya, on ne connait pas les membres du CNRD, ni qui fait quoi. Je pense qu’il n’y a rien à se réjouir de la présence du CNRD sinon qu’ils sont en train de chercher à se maintenir au Pouvoir. C’est une observation a été faite. Je crois que tous les signaux sont en train de montrer qu’effectivement, ils veulent s’accrocher au Pouvoir d’une manière ou d’une autre ».

Meri de suivre la suite de l’entretien sur la vidéo ci-dessous.

Sayon Camara

Pour Africaguinee.com

Créé le 3 janvier 2023 10:30

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces