Guinée Bissau: Des tirs nourris entendus près d’une caserne dans la capitale

Image d’illustration

BISSAU- Des tirs nourris ont été entendus dans une caserne située dans la capitale Bissau guinéenne. Ces évènements se sont produits dans la nuit du jeudi au vendredi 1er décembre 2023.


Selon nos informations, des éléments de la garde nationale auraient tenté de libérer jeudi soir des responsables gouvernementaux qui se trouvaient en garde à vue. Ces gardes se sont finalement retranchés dans une caserne aux environs de laquelle des tirs nourris ont été entendus vendredi matin rapporte l’AFP.

C’est aux environs de 22 heures ( GMT) jeudi 30 novembre que les éléments de la garde nationale ont tenté de libérer le ministre bissau-guinéen de l’Économie et des Finances, Souleiman Seidi, et le secrétaire d’Etat au Trésor public, Antonio Monteiro, qui se trouvaient en garde à vue dans des locaux de la police judiciaire à Bissau, ajoute l’Agence France Presse.

Ces tirs provenaient d’une caserne du quartier de Santa Luzia, dans le sud de la capitale Bissau, où se sont retranchés des éléments de la garde nationale, une unité de l’armée, selon le correspondant de l’AFP et les mêmes sources militaires et du renseignement.

Les forces spéciales sont ensuite intervenues contre la garde nationale avant que le calme ne revienne. Ce matin, un calme précaire règne à Bissau.

Ces événements surviennent alors que le président Umaro Sissoco Embalo, élu en décembre 2019 pour cinq ans, est en voyage à Dubaï dans le cadre de la 28e conférence des Nations Unies sur le climat (COP 28).

Africaguinee.com

Créé le 1 décembre 2023 07:00

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces