Exclu du RPG, l’ancien ministre Makanéra fait une « surprenante demande » au Président Condé

Alhousseine Makanéra Kaké

CONAKRY- L’ancien ministre de la communication vient de briser le silence suite à son exclusion au sein du RPG arc-en-ciel. Dans un entretien qu’il nous a accordé cet après-midi, Alhousseine Makanéra Kaké a fait une demande plutôt surprenante au Président Alpha Condé. Ce désormais ancien membre du RPG arc-en-ciel, demande au Chef de l'Etat de lui rendre son parti, le RNI. Exclusif !!!

Africaguinee.com : Comment avez-vous accueilli votre exclusion au sein du RPG arc-en-ciel ?

Ils ont tiré sur un cadavre. Parce que le RPG arc-en-ciel, s’il existe juridiquement, matériellement, il n’a jamais existé. Depuis la fusion en 2012, date à laquelle nous avons eu notre agrément, il n’y a pas eu un congrès. Nous avions à l’époque décidé de mettre en place un bureau politique national de manière transitoire pour organiser le Congrès.

Je me demande aujourd’hui, si c’est l’ancien bureau politique du RPG défunt qui m’a exclu ou c’est le Président de la République. Parce que le bureau politique national du RPG arc-en-ciel n’existe pas. Et le rôle du Bureau Politique n’était pas d’exclure, mais d’organiser le congrès. Il ne peut pas être incapable d’organiser ce congrès et vouloir exclure des gens.

Vous ne reconnaissez pas donc cette décision d’exclusion ?

Pour moi la question fondamentale c’est l’existence même du parti. Puisqu’on a voulu créer un parti à l’image de l’ANC, on a été incapable, que le Président de la République accepte d’instruire son ministre de l’administration du territoire pour nous restituer nos partis politiques. Je sais de quoi je parle. Parce que j’en suis l’initiateur de bout en bout. Tous ceux qui ont fait la fusion, c’est moi qui ai financé mon argent pour la création du RPG arc-en-ciel.

Même si quelqu’un tue, il bénéficie de la présomption d’innocence jusqu’à ce que la justice statue. Donc, pour exclure quelqu’un aussi, il faut que des hommes légitimes, légaux décident de votre exclusion.

Que comptez-vous faire ?

Je ne ferai jamais appel. L’important chez moi, c’est de faire en sorte qu’on me restitue mon parti, le RNI.

A qui le réclamez-vous ?

Au Président de la République.

Comment cela va-t-il être possible ?

On n’a jamais fondu notre parti. On a décidé de créer une nouvelle formation politique (le RPG arc-en-ciel).

Ce qui incluait de facto la disparition de votre parti…

Le RPG devait disparaitre aussi. Mais comme le RPG continue d’exister et d’exclure même les gens, pourquoi eux, ils peuvent exister, sans que nous aussi on existe. Je souhaite avoir la possibilité de récupérer mon parti.

Entretien réalisé par Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : 00224 655 31 11 12

Créé le 11 juin 2016 17:52

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: