Crime à Soronkoni : Des bérets rouges accusés d’avoir tué un quadra…

KANKAN-C’est un crime qui suscite colère et indignation dans le Baro (Kouroussa). Marié à deux femmes et père de six (6) enfants, Lancei Keïta, 42 ans, a été touché mortellement par une balle, près du camp militaire de Soronkoni, en Haute Guinée.

Évacué d’urgence vers Conakry, située à plus de 600 kilomètres du drame, l’homme a succombé de ses blessures par balles en cours de route. Selon le témoignage d’un proche de la victime qui était présent sur les lieux ce jour, ce sont des bérets rouges qui ont surgi du camp pour ouvrir le feu sur M. Keita. Son seul crime ? Le fait d’être venu secourir une bête prise au piège près du camp, selon Daouda Sangaré témoin des faits.

« Nous avons un village juste derrière le camp ici. Une de nos bêtes est allée s’embourber quelque part non loin du camp. Les enfants sont venus alertés, nous sommes allés à sa recherche. Après avoir pris l’animal, nous avons aperçu les militaires qui sautaient de la cour du camp, ils sont venus nous demander : Qui êtes-vous ? Moi j’ai répondu que c’est Daouda, les deux premiers qui étaient devant n’ont pas réagi, c’est ceux de dernière qui ont commencé à tirer à balles réelles. J’ai crié en disant : vous allez tirer sur nous, vous allez tirer sur nous.

Pendant que je criais, mon ami qui était derrière, a reçu une balle au niveau de ses jambes. Il a perdu beaucoup de sang sur place. On l’a transporté au camp Soronkoni. De là, on l’a envoyé à l’hôpital régional de Kankan. Ça n’allait toujours pas. C’est ainsi qu’a jugé nécessaire de l’évacuer à Conakry. C’est en cours de route qu’il a rendu l’âme. Son corps a été transporté ici », explique Daouda Sangaré.

Très attristée, la maman du défunt déplore l’assassinat de son fils. « Là où nous sommes aujourd’hui, nous avons vraiment peur. Si ce sont ceux qui sont censés nous protéger qui nous tirent dessus sans raison, ça nous effraie. »

Selon nos informations, les bérets rouges accusés d’être impliqués dans ce crime ont été tous mis aux arrêts et mis à la disposition des autorités compétentes. Lancey Keïta a été inhumé ce lundi 17 avril 2023, à Soronkoni.

Facély Sanoh

Pour Africaguinee.com

Créé le 17 avril 2023 19:36

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_