Bruits de bottes à Freetown : La traque des assaillants s’intensifie…

FREETOWN- Les autorités léonaises ont mis à prix la tête de l’un des cerveaux présumés de l’attaque qui a visé ce 26 novembre 2023 l’armurerie de la caserne de Wilberforce.


Selon la police une « belle récompense » de cinquante mille leones (50 000 NLe) sera offerte à toute personne qui fournirait des informations utiles pouvant conduire à l’arrestation de l’un des assaillants impliqués dans les incidents survenus à Freetown.

L’annonce a été faite ce lundi 27 novembre 2023. Mais la police ne cite pas les noms des assaillants recherchés.

Après l’attaque de l’armurerie de Wilberforce, des assaillants se sont rendus au centre correctionnel de Pademba Road et ont libéré des prisonniers, selon la police.

Pour mettre main sur les prisonniers en cavale, la police léonaise offre aussi une autre récompense à toute personne fournissant des informations utiles pouvant conduire à leur arrestation. Dix mille nouveaux leones (10 000 NLe) sont mis sur la table.

S’exprimant sur ces évènements, le Président de la Sierra Leone, Julius Maada Bio a dénoncé dans la soirée du dimanche 26 novembre 2023, une tentative de « déstabilisation des institutions de l’Etat ».

Il assurait que le calme était revenu après que les forces de sécurité aient repoussé à la périphérie de Freetown les « responsables des affrontements armés ».

Julis Maada Bio a indiqué que la majorité des assaillants ont été mis aux arrêts. Le Gouvernement qui dit avoir le contrôle de la situation a décidé d’alléger le coure-feu instauré hier à l’échelle du pays.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le 27 novembre 2023 17:20

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces