Anafic : Les enjeux de la mutualisation des fonds destinés au développement local au cœur d’un échange à Conakry…

Sékou Mawa Touré Directeur général de l’ANAFIC

CONAKRY- Les enjeux de la mutualisation des fonds destinés au développement local  et le fonctionnement de l’Agence Nationale de Financement des Collectivités (ANAFIC), étaient au cœur d’un « déjeuner de presse », ce mercredi ce 12 octobre 2022.

« Tout sur le Contexte de l’ANAFIC et sur les enjeux de la mutualisation des fonds destinés au développement local », c’est autour de ce thème que les dirigeants de cet EPA (établissement public à caractère administratif) créé en 2017 et les hommes de médias invités, ont ponctué leurs échanges.

Au cours de cette rencontre qui a connu la présence de plusieurs journalistes et dirigeants d’entreprises de presse dont Africaguinee.com, le directeur général de l’ANAFIC a rappelé que suite à l’avènement au pouvoir du Comité national du Rassemblement pour le développement (CNRD), le 05 septembre 2021, la Guinée a connu de profondes mutations qui ont dessiné une nouvelle configuration de l’accompagnement du développement local.

« Ce changement à la tête de l’Etat, avec des nouveaux dirigeants, a été suivi par de nouvelles décisions qui ont fait de l’ANAFIC désormais l’unique institution de financement des collectivités locales à travers la mutualisation des trois fonds (fonds national de développement local FNDL, le fonds économique et développement local, FODEL et le fonds pour le développement des communes de Conakry) », a expliqué Sékou Mawa Touré.

La mutualisation des ces trois fonds n’a pas manqué d’animer l’actualité nationale. D’où, selon M. Touré, la nécessité pour l’ANAFI d’organiser cette rencontre avec les hommes de médias afin que ceux-ci aient des informations nécessaires pour pouvoir édifier les populations sur l’évolution de l’ANAFIC, ainsi que ses axes d’intervention.  

 « Ce changement qualitatif voulu par les autorités de la transition dans le domaine du développement local, vise à consolider la décentralisation et à promouvoir la participation des citoyens à la conduite des affaires locales. L’Anafic en tant qu’outil d’accompagnement de financement des collectivités locales pour un accès à des services sociaux de base de qualité, contribue au nom du Gouvernement à une juste redistribution des ressources naturelles », a déclaré le directeur général.

Conformément au décret D0261 du 30 décembre 2021, l’Anafic reste le principal et unique outil du Gouvernement pour assoir une meilleure mobilisation de ressources internes et externes. Elle doit à cet effet, améliorer l’efficacité des opérations de transfert de fonds aux collectivités et rendre plus performant le processus de renforcement de capacités de celles-ci.

Le crédo de l’ANAFIC est de continuer à être une institution de référence dans l’accompagnement et le financement des collectivités locales en travaillant sur le renforcement de la transparence dans la gestion des deniers publics au niveau local, a enchainé Sékou Mawa Touré.

Selon lui, cet engagement découle de la vision des autorités de la transition, de rationnaliser l’utilisation des ressources et avoir des performances dans les collectivités à travers le regroupement des trois fonds sous l’égide de l’ANAFIC. Mais pour améliorer la bonne gouvernance et la performance des programmes publics, M. Touré affirme que la participation des citoyens à la base est un élément clef.  

« Les médias ont un rôle clé à jouer par le renforcement des capacités à la base pour un engagement citoyen et de contrôle de l’action publique.  Pour ce faire, il est important que vous soyez outillés pour permettre de contribuer à l’éducation citoyenne. C’est à cet effet que nous avons organisé avec succès les années précédentes deux sessions de formation à l’intention des journalistes. Aujourd’hui, nous nous inscrivons dans la logique de continuer cette action de proximité avec les médias dans le cadre d’un partenariat bénéfique aux citoyens », a-t-il renchéri.

Cette rencontre a été une opportunité pour les hommes de médias de poser toutes leurs questions pour comprendre le fonctionnement de cet établissement public à caractère administratif. Le Directeur général, en passant  son adjoint Mohamed Sikhé Camara ainsi que d’autres responsables de l’agence, ont éclairé la lanterne des journalistes présents sur tout ce qui concerne l’Anafic. Pour joindre l’utile à l’agréable, la rencontre s’est terminée par un déjeuner.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664 72 76 28

Créé le 13 octobre 2022 15:58

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

GAC recrute trois (3) superviseurs mine…

jeudi, 11 juillet 24 - 5:43 pm